Les navires de guerre russes quittent la mer Baltique

Des navires de guerre de la flotte russe de la mer Baltique se tiennent en formation de défilé pour marquer la Journée de la marine à Saint-Pétersbourg, en Russie, le 28 juillet 2019. [EPA-EFE/ALEXEI NIKOLSKY/SPUTNIK]

Plusieurs navires de débarquement de la marine russe qui naviguaient en mer Baltique sont en train de quitter la zone, selon les forces armées suédoises.

«  Ils sont partis en direction de l’ouest-nord-ouest et ils sont en train de quitter la mer Baltique avec différentes cargaisons à leur bord  », a déclaré le commandant de l’opération Michael Claesson à la station de radio suédoise P1 Morgon.

Interrogé sur l’interprétation à donner à cette information, M. Claesson a répondu qu’il s’agissait d’un scénario attendu dès le départ et qu’il n’était pas inhabituel pour la Russie, en tant qu’État riverain, d’entrer et de sortir de la mer Baltique avec des navires et d’autres types de moyens militaires.

«  Ce n’est pas étrange en soi. Le fait est que lorsque la vue d’ensemble change, nous agissons en conséquence. Bien sûr, il n’y a pas que ce type de mouvement, c’est l’ensemble du tableau qui sert de fondement au type de décisions que j’ai prises à ce stade  », a-t-il ajouté.

Les forces de défense suédoises, connues sous le nom de Försvarsmakten, mènent actuellement diverses opérations autour de la Suède, à la fois visibles et invisibles, a déclaré M. Claesson. D’importants mouvements de troupes ont été effectués de la Suède continentale vers l’île de Gotland ces derniers jours.

L’île est au centre des tensions du royaume scandinave avec la Russie, car elle occupe une position stratégique au large des côtes du sud de la Suède, à portée de l’exclave russe de Kaliningrad.

Ces nouvelles mesures militaires sont une réaction de la Suède à la situation tendue entre la Russie et l’Ukraine et à l’activité accrue de la Russie en mer Baltique.

Subscribe to our newsletters

Subscribe