Emmanuel Macron défendra le pacte migratoire le 2 février à Tourcoing

Emmanuel Macron se rendra mercredi 2 février à Tourcoing pour défendre le pacte migratoire européen et la réforme de l'espace Schengen, des priorités de la PFUE. [EPA-EFE/TOBIAS SCHWARZ / POOL MAXPPP OUT]

Emmanuel Macron se rendra mercredi 2 février à Tourcoing (Nord) pour défendre le pacte migratoire européen et la réforme de l’espace Schengen à l’occasion d’une réunion des ministres de l’Intérieur de l’UE, a annoncé jeudi 27 janvier Gérald Darmanin, une information confirmée par l’Elysée.

Dans un entretien à La Voix du Nord, le ministre de l’Intérieur indique que le chef de l’Etat « viendra défendre » le « pacte migratoire » à Tourcoing « mercredi soir ». « Nous essaierons de faire adopter ce pacte, qui révolutionne l’espace Schengen, en mars à Bruxelles », a-t-il ajouté.

La France en a fait l’une des priorités de la présidence du Conseil de l’UE qu’elle assume depuis le 1er janvier pour six mois.

La réforme de l’espace Schengen est nécessaire pour éviter que le droit d’asile ne soit « dévoyé » en Europe, avait-il expliqué le 9 décembre lors d’une conférence de presse. Il avait indiqué espérer « faire avancer » les discussions autour du Pacte sur la migration et l’asile, présenté en septembre 2020 par la Commission européenne et dont l’adoption bute depuis sur de profondes divisions entre les 27.

Dans l’entretien à La Voix du Nord, Gérald Darmanin précise que les ministres de l’Intérieur examineront, lors de leur réunion informelle à Tourcoing les 3 et 4 février, « les moyens d’imposer aux pays qui ont des frontières vers l’extérieur de l’UE une meilleure maîtrise de celles-ci, l’enregistrement de tout étranger, la vérification de ses antécédents et le partage des fichiers ».

« C’est ce qu’on nomme la responsabilité. En contrepartie, les autres pays s’engagent à prendre une partie des frais de maîtrise des frontières et une partie des demandeurs d’asile. C’est tout l’intérêt du pacte migratoire », a-t-il ajouté.

« Relance, puissance, appartenance » : la France présente ses priorités pour la PFUE

Réforme de Schengen, Europe de la Défense, nouveau modèle européen… Emmanuel Macron a présenté les ambitions que la France compte porter au cours de sa présidence du Conseil de l’UE au premier semestre 2022.

Subscribe to our newsletters

Subscribe