Olaf Scholz confirmé dans sa candidature à la chancellerie allemande

epaselect epa09187827 German Minister of Finance and Social Democratic Party (SPD) top candidate for the federal elections Olaf Scholz waves after being nominated as top candidate for the upcoming federal elections during an extraordinary digital Social Democratic Party (SPD) convention in Berlin, Germany, 09 May 2021. EPA-EFE/CLEMENS BILAN / POOL [EPA-EFE/CLEMENS BILAN]

Le congrès du parti social-démocrate allemand (SPD) a eu lieu dimanche (9 mai) où le parti a montré un front uni et a confirmé la position du ministre des Finances Olaf Scholz comme candidat du SPD à la chancellerie.

Scholz a été confirmé comme candidat du parti avec un taux d’approbation de 96,2%.

Le SPD est confronté à une campagne électorale difficile, car les sondages le placent loin de la troisième place en termes de pourcentage de voix, avec une estimation de 15% des voix.

Les sondages actuels voient le SPD en baisse de 5% par rapport à son résultat de 2017, mais les 600 délégués et intervenants ont affiché un optimisme et une ambition forcés, choisissant de tirer leur confiance du programme du parti plutôt que de ses résultats dans les sondages.

« Il y a beaucoup à faire contre le blocage du progrès [en Allemagne] », a déclaré M. Scholz lors de son discours au congrès du parti à Berlin, louant la nature progressive du « futur programme » du SPD. Il n’a pas manqué non plus de critiquer l’Union conservatrice CDU/CSU pour son manque de programme défini.

« Nous avons besoin de 10 TWh supplémentaires d’énergies renouvelables par an », a déclaré M. Scholz, tentant de présenter le SPD comme le meilleur parti pour lutter contre le changement climatique. Le candidat du SPD a également déclaré qu’il s’attaquerait à la question du prix du carbone qui fait augmenter les prix de l’énergie aux dépens des locataires, plutôt que des propriétaires.

« Biden est un social-démocrate », a déclaré M. Scholz, qui a ouvertement proposé de coopérer sur des questions de justice sociale mondiale, telles que l’impôt minimum mondial.

Olaf Scholz est lui-même confronté à un défi électoral personnel dans son district natal de Brandebourg, puisque son mandat direct est contesté par Annalena Baerbock, candidate des Verts à la chancellerie. Il s’agit d’une situation assez inédite, car elle oppose directement deux des trois candidats à la chancellerie à un niveau très local.

La CDU allemande soutient Armin Laschet comme candidat à la chancellerie

Armin Laschet, le leader des chrétiens-démocrates allemands (CDU), a obtenu le soutien des membres principaux du parti lors d’une réunion interne lundi soir (19 avril) pour se présenter comme candidat à la chancellerie afin de succéder à Angela Merkel lors des élections de septembre.

Subscribe to our newsletters

Subscribe