Luxembourg. Une députée européenne suspendue pour harcèlement moral

Monica Semedo

Monica Semedo (Renew Europe) a été suspendue pour une période de 15 jours en raison d’allégations de « harcèlement moral » de la part de ses assistants.

Le Président du Parlement européen, David Sassoli, a prononcé la suspension au début d’une session plénière, déclarant que Mme Semedo avait été notifiée de la décision le 15 janvier et qu’elle pouvait interjeter appel.

Par un communiqué de presse, Mme Semedo a déclaré qu’elle acceptait la sentence et s’est excusée auprès de ses anciens collègues pour son comportement.

« Depuis le début de mon mandat et comme toujours, j’ai été exigeante envers moi-même et mon équipe, ce qui a malheureusement créé des tensions insurmontables. Je le regrette« , a-t-elle fait savoir.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer