Région alpine : 48 territoires se mobilisent pour répondre aux défis communs

La région alpine européenne est particulièrement affectée par le réchauffement climatique. [Dmitrijs Bindemanis/shutterstock]

Réchauffement climatique, tourisme, transition énergétique… les différents pays qui forment la région alpine européenne se trouvent confrontées aux mêmes défis qui appellent à des solutions communes.

Aussi, une meilleure coopération et coordination entre les pays et régions concernés est nécessaire et c’est tout l’objectif de la Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine, la Suera, mis sur pied il y a cinq ans.

Ce qui est en jeu : un territoire qui compte 80 millions d’habitants, soit 16 % de la population de l’UE, et 48 régions situées dans sept pays, dont cinq États membres– Allemagne, Autriche, Italie, Slovénie et France- et deux pays tiers – Suisse et Lichtenstein.

Cette année, c’est la France et les trois régions alpines du pays – Auvergne-Rhône Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur et Bourgogne Franche-Comté – qui assurent la présidence de la Suera.

Télécharger en PDF  

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER