Doug Lammie : Nous devons créer une industrie mondiale du CSC avec l’Europe

doug Lammie crop.jpg

L'UE et le Canada devraient travailler ensemble pour accélérer l'arrivée de la technologie controversée du captage et du stockage du carbone (CSC) sur le marché mondial. C'est ce qu'a déclaré le directeur d'un programme phare de 2 milliards de dollars canadiens sur le CSC au Canada.

Le captage et le stockage de carbone constituent une nouvelle technologie expérimentale qui a pour objectif de capter le carbone lors de sa production, de l'isoler et de le transporter vers des formations géologiques dans lesquelles il peut être stocké sans problème. Les environnementalistes affirment qu'il s'agit d'un moyen coûteux de nous détourner des mesures nécessaires à la lutte contre le changement climatique et que cela consitue un outil de l'industrie des combustibles fossiles.

Doug Lammie est le directeur de plusieurs projets de CSC à Alberta. Cette province rassemble près de 85 % des réserves de sables bitumeux de la planète, connus également sous le nom de « sables asphaltiques » à cause de leur apparence.  

Il s'est confié à Arthur Neslen pour EURACTIV.

Pour lire une version résumée de cet entretien, veuillez cliquer ici.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER