Brexit : Londres va dévoiler mercredi ses plans pour l’Irlande du Nord

Le Premier ministre irlandais Micheal Martin. [JOHN THYS / POOL/EPA]

Le gouvernement britannique a annoncé qu’il présenterait mercredi ses intentions pour régler les « graves difficultés » rencontrées en Irlande du Nord à la suite du Brexit, à l’origine de vives tensions dans la province et entre Londres et l’Union européenne.

Lors d’un appel mardi avec son homologue irlandais Micheal Martin, le Premier ministre britannique Boris Johnson a indiqué que l’ « approche » de son gouvernement serait présentée au Parlement de Westminster, selon ses services. Le ministre chargé de l’Irlande du Nord, Brandon Lewis, doit s’y exprimer à la mi-journée.

Boris Johnson « a déclaré que l’UE devait faire preuve de pragmatisme et que des solutions devaient être trouvées pour résoudre les graves difficultés apparues », ont précisé ses services.

Difficilement négocié dans le cadre de l’accord de Brexit et effectif depuis le 1er janvier, le protocole nord-irlandais maintient de fait la province britannique dans le marché unique et l’union douanière européens pour les marchandises, en prévoyant des contrôles douaniers sur les biens arrivant en Irlande du Nord depuis la Grande-Bretagne, séparées par la mer.

Les unionistes, attachés à la place de l’Irlande du Nord au sein du Royaume-Uni, s’estiment trahis et militent pour l’abandon du protocole.

Début juillet, Londres avait averti que « toutes les options » étaient sur la table concernant l’application de ce texte.

L’UE, qui cherche à assure l’intégrité de son propre marché, estime que le Royaume-Uni a agi de mauvaise foi et l’accuse de manquer à ses engagements.

Londres et Bruxelles ont récemment conclu un accord provisoire réglant la « guerre de la saucisse » qui couvait, permettant à la Grande-Bretagne de continuer encore pour trois mois, jusqu’au 30 septembre, d’expédier de la viande réfrigérée vers la province britannique.

L’objectif du protocole est d’éviter que les contrôles aient lieu entre la province et la république d’Irlande, au sud, et ainsi prévenir le rétablissement d’une frontière dure entre les deux territoires qui pourrait compromettre la paix en Irlande du Nord, après trois décennies de violences sanglantes.

D’après plusieurs ministres, Londres prévoit de remanier le protocole nord-irlandais

Le Royaume-Uni prévoit de publier de nouvelles stratégies d’ici à la fin du mois pour réviser le protocole sur l’Irlande du Nord, ont déclaré plusieurs ministres jeudi (8 juillet).

Subscribe to our newsletters

Subscribe