Des renforts douaniers attendus à Roscoff et Saint-Malo après le Brexit

Des renforts douaniers sont prêts à se déployer à Roscoff. [Shutterstock]

En cas de Brexit dur, le 29 mars, les formalités ne seront plus les mêmes dans les ports de la Manche. Selon la CFDT, huit renforts douaniers sont attendus à Roscoff, six à Saint-Malo. Un article de notre partenaire, Ouest-France.

Face au spectre d’un Brexit sans accord, c’est-à-dire une sortie sèche de l’Union européenne, le 29 mars, les services de l’État prennent les devants.

Selon la CFDT douanes, des renforts sont prévus à Saint-Malo et Roscoff, en Bretagne : six effectifs pour le port d’Ille-et-Vilaine, huit pour le port finistérien. « C’est une prévision, ce nombre pourrait être réajusté », prévient Karine Lecarpentier, du syndicat.

Suffisant ?

« Il y aura bien des renforts douaniers, comme cela a été annoncé pour d’autres ports ferry » , confirme la direction régionale des douanes, qui ne peut toutefois pas donner de chiffres immédiatement. « Nous travaillons activement sur le dossier, mais le dispositif ne sera pas dévoilé tout de suite. »

Si ces prévisions étaient confirmées, cela sera-t-il suffisant ? « Nous sommes incapables de le dire, car nous n’avons aucune idée des formalités supplémentaires qui seront mises en œuvre » en cas de Brexit dur, répond Karine Lecarpentier.

May décale l’accord du Brexit au mois de mars

À l’occasion d’un nouveau débat houleux à la Chambre des communes, la Première ministre n’a fait aucune concession sur le contenu de l’accord. Elle a toutefois accepté d’ajourner sa date butoir.

 

Adapter les infrastructures

Pour éviter « un allongement des files d’attente », il faudra des douaniers, mais aussi, selon le syndicat, « des infrastructures adaptées. Car les équipements actuels n’ont pas été conçus dans cette optique. » Ce sont les chambres de commerce et d’industrie et la région qui en ont la charge.

>> Lire sur Ouest-France

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.