Juncker va dévoiler sa vision pour l’UE post-Brexit

17283842316_009f13b889_z [European Parliament/Flickr]

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker doit dévoiler le 29 février un « livre blanc » sur l’avenir de l’UE, explorant différentes pistes de réformes pour préserver l’unité menacée de l’Europe post-Brexit, a annoncé mardi un porte-parole.

Jean-Claude Juncker avait promis qu’il livrerait cette contribution aux débats en cours sur l’avenir de l’Union avant un sommet prévu le 25 mars à Rome pour célébrer, sans le Royaume-Uni, les 60 ans du Traité de Rome, fondateur du projet européen.

Il « se rendra au Parlement européen pour présenter le livre blanc, qui sera adopté demain » par l’ensemble des commissaires européens, a annoncé mardi devant la presse le porte-parole de la Commission, Margaritis Schinas.

« Si Marine Le Pen gagne, nous pourrions dire au revoir à l’UE »

L’élection de Marine Le Pen mettrait l’Union européenne « au bord du gouffre », prévient Jean Asselborn. Mais le ministre affirme aussi sa certitude que « le peuple français ne le permettra pas ». Une interview de notre partenaire, Der Tagesspiegel.

Le document proposera une série de pistes de réformes, sur lesquelles pourront se baser les dirigeants des 27 pour donner un nouveau cap à l’UE, ébranlée à la fois par le Brexit et une succession de crises, économique comme migratoire.

Options politiques réalistes

« On parle de possibles options, positives, réalistes, qui aboutissent toutes à l’unité et à la coopération des 27 », a précisé Margaritis Schinas. « L’idée, c’est de lancer un vaste processus de réflexion autour de ces options politiques réalistes, crédibles, sur la base desquelles on va avancer dans le futur. »

Jean-Claude Juncker a déjà plaidé publiquement pour une Europe à plusieurs vitesses pour dépasser les divisions qui bloquent trop souvent certains projets.

« L’heure n’est plus à s’imaginer que nous pourrions tous faire la même chose ensemble », a-t-il estimé il y a quelques jours devant des étudiants belges.

« Ceux qui sont d’accord pour faire le plus grand nombre de choses ensemble, qu’ils se mettent d’accord sur ce qui est essentiel à faire, qu’ils soient 15 ou 28 », a-t-il insisté, ajoutant que cela « peut varier d’un sujet à l’autre ».

Le PPE veut remodeler l'Union économique et monétaire

Exclusif. Une économie tournée vers l’innovation, où les règles sont respectées et le marché du travail est souple, aidera l’Europe à assurer sa position dans un monde en constante mutation, selon un document du Parti populaire européen consulté par Euractiv.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.