La Commission européenne veut des contrôles aux frontières en Irlande du nord d’ici mi-2021

Des installations permanentes doivent être construites dans les ports de Belfast, Larne, Warrenpoint et Foyle en Irlande du Nord. [Shuttertstock/Jonny McCullagh]

La Commission européenne s’attend à ce que des contrôles permanents à la frontière nord-irlandaise soient mis en place d’ici le milieu de l’année, malgré l’ordre du ministre de l’Agriculture Gordon Lyons, du Parti unioniste démocrate (DUP), d’interrompre tout nouveau travail sur les installations de contrôle des frontières.

Le porte-parole de la Commission pour les négociations entre le Royaume-Uni et l’UE, Daniel Ferrie, a souligné que le Royaume-Uni devait s’engager à respecter ce qui a été convenu au sein du comité mixte en décembre dernier. Des installations permanentes doivent être construites dans les ports de Belfast, Larne, Warrenpoint et Foyle en Irlande du Nord, mais ces projets sont encore en phase de conception et de préparation.

Le DUP et d’autres partis unionistes d’Irlande du Nord ont fait pression pour que le protocole soit abandonné, affirmant qu’un fossé économique entre l’Irlande et le Royaume-Uni a été créé en raison des contrôles douaniers supplémentaires effectués en mer d’Irlande pour assurer la conformité avec le marché unique européen.

Les ministres du Sinn Fein, du SDLP et du parti de l’Alliance ont critiqué la décision de Lyons.

[édité par Mathieu Pollet]

Brexit : « Ce ne sera pas business as usual ! » prévient Michel Barnier

Michel Barnier, conseiller spécial de la présidente de la Commission européenne, était auditionné hier (16 février) par le Sénat pour revenir sur l’accord de retrait et l’accord de commerce et de coopération signés entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.
Après 4 …

Subscribe to our newsletters

Subscribe