L’accord irlandais pourrait être un modèle pour Gibraltar

Gibraltar est exclu du champ d'application de l'accord de commerce et de coopération entre le Royaume-Uni et l'UE, et les discussions sont toujours en cours sur un traité qui couvrirait les relations commerciales du Rocher avec l'UE. [A.CARRASCO RAGEL/EPA]

Un accord entre Londres et Bruxelles sur le protocole de l’Irlande du Nord pourrait ouvrir la voie à un accord qui résoudrait le problème de pénurie de produits auquel est confronté Gibraltar, a déclaré mercredi 24 novembre le ministre en chef de la péninsule.

Le ministre en chef Fabien Picardo a déclaré aux législateurs britanniques de la commission d’examen des questions européennes de la Chambre des communes que le Brexit avait créé de nouvelles « charges administratives » qui rendaient plus difficile l’approvisionnement des supermarchés en produits britanniques.

Un accord sur le fonctionnement du protocole de l’Irlande du Nord « peut en fait nous orienter vers la résolution que nous pourrions adopter dans le contexte des accords de Gibraltar », a-t-il ajouté.

Gibraltar est exclu du champ d’application de l’accord de commerce et de coopération entre le Royaume-Uni et l’UE, et les discussions sont toujours en cours sur un traité qui couvrirait les relations commerciales du Rocher avec l’UE.

Toutefois, comme pour l’Irlande du Nord, un accord a été conclu pour éviter une frontière dure entre Gibraltar et l’Espagne.

Bien que le gouvernement espagnol ait profité du Brexit pour faire valoir sa revendication de longue date de la souveraineté sur Gibraltar, qui se trouve au large de sa côte sud, M. Picardo a déclaré aux députés qu’« aucun Gibraltarien ne négocierait jamais un accord qui abandonnerait la souveraineté, la juridiction ou le contrôle britannique sur Gibraltar ».

L'Espagne s'acquittera de tout ce qui a été convenu avec Londres sur Gibraltar

Le nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a assuré mercredi 21 juillet que son pays respecterait « tout ce qui a été convenu » avec le Royaume-Uni sur Gibraltar. Un article d’Euroefe.

Subscribe to our newsletters

Subscribe