Le Royaume-Uni est prêt à déclencher l’article 16, selon le ministre irlandais des Affaires étrangères

« Ce serait un acte significatif qui nuirait aux relations entre la Grande-Bretagne et l’Irlande et mettrait une pression extraordinaire sur les parties en Irlande du Nord », a déclaré le ministre des Affaires étrangères irlandais, Simon Coveney. [PHIL NOBLE/EPA]

Le gouvernement britannique semble être sur le point de déclencher l’article 16, a déclaré le ministre irlandais des Affaires étrangères Simon Coveney, avertissant que l’UE pourrait mettre en veilleuse son accord de libre-échange avec le Royaume-Uni en réponse.

S’exprimant sur RTÉ, M. Coveney a déclaré que Londres pourrait invoquer le mécanisme pour ramener les deux parties aux négociations une fois que le sommet sur le climat COP26 en cours aura pris fin.

« Ce serait un acte significatif qui nuirait aux relations entre la Grande-Bretagne et l’Irlande et mettrait une pression extraordinaire sur les parties en Irlande du Nord », a-t-il déclaré.

Une telle décision du gouvernement britannique pourrait mettre en péril l’accord de libre-échange entre l’UE et le Royaume-Uni, a-t-il ajouté, précisant que si l’UE est en « mode solutions » et cherche des compromis, le Royaume-Uni « demande délibérément ce qu’il sait ne pas pouvoir obtenir ».

Il a également averti que les partis politiques britanniques devraient être conscients de l’ampleur du déclenchement de l’article 16.

Dimanche (7 novembre), Keir Starmer, chef de l’opposition britannique, a déclaré qu’il ne pensait pas qu’invoquer l’article 16 résoudrait les questions en suspens liées au protocole et que cela ne serait pas dans l’intérêt des communautés ou des entreprises d’Irlande du Nord.

L'Irlande accueille favorablement les propositions de l'UE sur le protocole nord-irlandais

Le gouvernement irlandais a exprimé son soutien aux propositions de protocole de l’UE sur l’Irlande du Nord, publiées cette semaine.

Subscribe to our newsletters

Subscribe