L’UE ne renégociera pas le protocole sur l’Irlande du Nord

Le commissaire européen chargé des relations interinstitutionnelles et de la prospective, Maros Sefcovic, s'exprime lors d'une conférence de presse au siège de l'UE à Bruxelles, Belgique, le 29 avril 2021. [KENZO TRIBOUILLARD/EPA]

L’UE n’acceptera pas de renégocier le protocole sur l’Irlande du Nord, a déclaré la Commission européenne après que le Royaume-Uni a exigé des changements aux arrangements post-Brexit, selon le Irish Times.

L’accord visant à maintenir le Nord largement aligné sur le marché unique afin d’éviter une frontière avec la République a entraîné quelques contrôles entre la Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord, créant des frictions pour les entreprises et suscitant la colère de certains unionistes.

Le ministre du Brexit, David Frost, a déclaré mercredi (21 juillet) au Parlement de Westminster que « nous ne pouvons pas continuer ainsi » et a produit un document appelant à des « changements significatifs », notamment une « période de statu quo » pour maintenir les délais de grâce actuels et geler les actions en justice de la Commission.

Brexit : Londres va dévoiler mercredi ses plans pour l'Irlande du Nord

Le gouvernement britannique a annoncé qu’il présenterait mercredi ses intentions pour régler les « graves difficultés » rencontrées en Irlande du Nord à la suite du Brexit, à l’origine de vives tensions dans la province et entre Londres et l’Union européenne.

Dans un communiqué, le vice-président de la Commission européenne, Maroš Šefcovic, a rappelé que le protocole était une « solution commune » trouvée avec le Premier ministre britannique Boris Johnson et le ministre du Brexit Lord Frost, et qu’il avait été ratifié par le Parlement britannique.

« Le respect des obligations juridiques internationales est d’une importance capitale », a déclaré M. Šefcovic, ajoutant que l’UE a présenté le mois dernier un ensemble de mesures visant à faciliter la mise en œuvre du protocole, y compris des ajustements aux règles de l’UE pour assurer la fourniture à long terme de médicaments de la Grande-Bretagne à l’Irlande. « Nous prenons note de la déclaration faite par Lord Frost aujourd’hui. Nous continuerons à nous engager avec le Royaume-Uni, également sur les suggestions faites aujourd’hui », a-t-il ajouté.

« Nous sommes prêts à continuer à chercher des solutions créatives, dans le cadre du protocole, dans l’intérêt de toutes les communautés d’Irlande du Nord. Toutefois, nous n’accepterons pas une renégociation du protocole », a déclaré le commissaire européen.

Subscribe to our newsletters

Subscribe