Pêche : entre Londres et Paris, les discussions reprendront la semaine prochaine

David Frost doit désormais rencontrer vendredi 5 novembre à Bruxelles le vice-président de la Commission européenne Maros Sefcovic. [OLIVIER HOSLET/EPA]

Jeudi 4 novembre à Paris, le secrétaire d’État britannique au Brexit, David Frost, et le secrétaire d’État français aux affaires européennes, Clément Beaune, se sont rencontrés afin de tenter d’apaiser les tensions concernant les accords de pêche post-Brexit.

« Cet entretien a permis la reprise de dialogue », mais « il y a encore beaucoup de travail et des écarts de position importants », a déclaré Clément Beaune à la suite de l’entretien.

Les discussions reprendront « en début de semaine prochaine », a précisé un porte-parole du gouvernement britannique à l’issue de la rencontre.

Les deux ministres « ont discuté de l’ensemble des difficultés résultant de l’application des accords entre le Royaume-Uni et l’UE. Les deux côtés ont exposé leurs positions et leurs préoccupations », a souligné le porte-parole britannique.

Pour rappel, la France et le Royaume-Uni sont en conflit sur les licences de pêche accordées aux Européens à la suite du Brexit. Les tensions sont telles que Paris menace Londres de sanctions si Londres n’accorde pas plus de licences aux pêcheurs français.

Mais à Glasgow, lors de la COP26, Emmanuel Macron s’était montré conciliant en déclarant : « Ce n’est pas pendant qu’on négocie qu’on va mettre des sanctions ».

David Frost doit désormais rencontrer vendredi 5 novembre à Bruxelles le vice-président de la Commission européenne Maros Sefcovic.

Pêche post-Brexit : rencontre à Paris entre France et Royaume-Uni avant de possibles sanctions

En pleine crise de la pêche, le secrétaire d’État britannique chargé du Brexit David Frost rencontre le secrétaire d’État français aux Affaires européennes Clément Beaune, ce jeudi (4 novembre) à Paris.

Subscribe to our newsletters

Subscribe