Un fonds britannique de 20 millions d’euros pour réduire les émissions des PME

Carbon-offset.jpg

Cet article fait partie de l'édition spéciale PME : des moteurs de la croissance européenne ?.

Le Royaume-Uni a créé un fonds de 20 millions d’euros visant à aider les petites et moyennes entreprises à passer à des technologies faibles en carbone.

Le ministère britannique de l'énergie et du changement climatique a qualifié cette opération d'« injection de liquidités » dans l'innovation faible en carbone. 

Dans un premier temps, ce fonds pour les entrepreneurs sera approvisionné par un fonds de 44 millions d'euros annoncé cette année.

Les technologies de renforcement de l'efficacité énergétique seront, entre autres, soutenues par ce fonds. Elles devraient se voir allouer 12 millions d'euros de la première tranche de financements déjà ouverte aux demandes. 

Les solutions pour l'efficacité énergétique incluent notamment les systèmes de contrôle des bâtiments, les systèmes d'éclairage avancés et les technologies de chauffage et d'air conditionné. Quelque 7,5 millions d'euros disponibles lors de la première phase du fonds seront alloués à la production d'électricité et aux technologies de stockage de l'énergie comme les piles à combustible, les chaudières à biomasse et les pompes à chaleur.

La seconde phase du programme sera lancée début 2013.

« L'innovation faible en carbone est vitale pour la croissance de notre économie verte. Cet investissement aidera les entrepreneurs à élaborer de nouvelles stratégies de conception et à les appliquer à nos foyers et à nos entreprises, ce qui permettra de réduire les émissions de carbone et de stimuler la croissance sur ce marché prometteur », a déclaré le ministre britannique de l'énergie et du changement climatique, Greg Barker. 

Gouvernements

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.