AstraZeneca compte produire la moitié des doses de son vaccin hors UE

Avant l'approbation du vaccin par l'UE à la fin janvier, la compagnie a suscité la colère parmi les dirigeants européens en annonçant qu'il ne serait pas en mesure de tenir son objectif de livrer 400 millions de doses à l'Union européenne. [rafapress_Shutterstock]

Le géant pharmaceutique AstraZeneca a annoncé mardi qu’il ne pourrait fabriquer dans l’Union européenne que la moitié des doses qu’il doit fournir à l’UE au deuxième semestre et qu’il produirait ailleurs le reste des doses promises aux Européens.

AstraZeneca « travaille à augmenter la productivité dans sa chaîne logistique dans l’UE », et va utiliser « sa capacité mondiale afin d’assurer la livraison de 180 millions de doses à l’UE au second semestre », a déclaré à l’AFP un porte-parole du groupe britannico-suédois.

« Environ la moitié du volume attendu doit provenir de la chaîne logistique dans l’UE », et le reste proviendra du réseau international de la firme, a précisé le porte-parole. Cette annonce intervient après une controverse sur les livraisons du vaccin AstraZeneca-Oxford à l’Union européenne au premier trimestre 2021, qui a provoqué des tensions entre l’UE et le groupe pharmaceutique.

Tensions entre la firme et l’UE

Avant l’approbation du vaccin par l’UE à la fin janvier, la compagnie a suscité la colère parmi les dirigeants européens en annonçant qu’il ne serait pas en mesure de tenir son objectif de livrer 400 millions de doses à l’Union en raison de l’insuffisance de ses moyens de production dans l’UE.

L’affaire a aussi causé une tension diplomatique avec la Grande-Bretagne, qui a définitivement quitté le bloc européen, Bruxelles accusant implicitement AstraZeneca de réserver un traitement préférentiel à la Grande-Bretagne au détriment de l’UE.

Le gouvernement britannique a immunisé des millions de personnes avec le vaccin AstraZeneca à partir de la fin de 2020. Mais la compagnie n’a commencé à livrer l’UE qu’au début de février 2021, après que le régulateur européen des médicaments a pris son temps pour recommander son utilisation.

Les politiques allemands veulent élargir le public pour le vaccin AstraZeneca

Au cours du weekend, plus de 680 000 doses sont restées inutilisées en Allemagne et de nombreuses personnes qui doivent être inoculées avec le vaccin d’AstraZeneca ne se sont pas présentées pas à leur rendez-vous.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer