Belgique. Une lettre ouverte demande que les jeunes soient vaccinés en priorité

Un groupe d’environ 40 personnes de divers secteurs en Flandre a écrit une lettre demandant que les jeunes entre 16 et 25 ans soient considérés comme un groupe « essentiel » et soient prioritaires dans la campagne de vaccination belge. Le ministre flamand de la santé, Wouter Beke, a rejeté cette idée.

« Ce sont les jeunes dont nous avons besoin pour la relance de notre société », ont-ils écrit dans la lettre ouverte.

Il ne doit pas s’agir d’une « bataille entre générations » car le choix de donner la priorité aux jeunes n’est pas un choix contre les générations plus âgées, mais pour les plus jeunes.

S’adressant à VRT Nieuws, M. Beke a rejeté l’idée de donner la priorité aux jeunes et le raisonnement selon lequel les jeunes retrouveront leur liberté plus rapidement après la vaccination.

« Je voudrais séparer deux choses. L’idée selon laquelle on récupère toute liberté si on est vacciné est erronée », a-t-il indiqué.

« Nous allons devoir trouver un équilibre entre le nombre de personnes des groupes vulnérables qui ont été vaccinées et la manière dont nous pouvons ensuite redonner un peu d’oxygène à la population et certainement à la jeune génération », a ajouté M. Beke.

Subscribe to our newsletters

Subscribe