Coronavirus. Un an après, les experts de l’OMS arrivent enfin à Wuhan

Cette visite de l'OMS intervient alors que la Chine fait face à une flambée des nouvelles infections au coronavirus dans le nord-est, après avoir réussi pendant plusieurs mois à endiguer le nombre de contaminations quotidiennes. [EPA-EFE/ROMAN PILIPEY]

L’équipe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) chargée d’enquêter sur l’origine du coronavirus est arrivée à Wuhan (Chine), jeudi (14 janvier), berceau de l’épidémie, où elle va devoir respecter une quarantaine avant de commencer ses travaux.

Les scientifiques sont arrivés en fin de matinée après un vol à bord d’une compagnie low-cost en provenance de Singapour et devraient débuter une période d’isolement de deux semaines.

Une visite sous tension

Il était prévu que la délégation de l’OMS arrive en Chine plus tôt ce mois-ci mais Pékin n’avait pas transmis toutes les autorisations nécessaires, un retard attribué par le ministère chinois des Affaires étrangères à un « malentendu » que le directeur général de l’OMS a publiquement critiqué.

Les États-Unis, qui ont accusé la Chine d’avoir dissimulé l’étendue du foyer initial de contamination il y a un an, ont appelé par le passé à une enquête « transparente » menée par l’OMS. Ils ont critiqué les termes de la visite selon lesquels les scientifiques chinois devaient procéder à la première phase de recherches.

Un premier mort en Chine depuis des mois

Cette visite intervient alors que la Chine fait face à une flambée des nouvelles infections au coronavirus dans le nord-est, après avoir réussi pendant plusieurs mois à endiguer le nombre de contaminations quotidiennes. Un premier décès depuis mai 2020 a été signalé jeudi dans le pays.

Peter Ben Embarek, principal expert de l’OMS en maladies infectieuses animales qui s’était rendu en Chine en juillet pour une mission préliminaire, dirige l’équipe de 10 experts indépendants, a fait savoir un porte-parole de l’OMS.

Hung Nguyen, biologiste vietnamien faisant partie de l’équipe, a déclaré ne pas s’attendre à des restrictions sur les travaux de la délégation, tout en prévenant qu’obtenir des certitudes sur la pandémie lors de cette visite n’était pas acquis.

Le coronavirus bouscule l'Europe, la Chine se félicite d'avoir surmonté la crise

La session du Parlement européen prévue la semaine prochaine à Strasbourg est annulée en raison du risque sanitaire trop élevé lié à la pandémie de Covid-19 et se tiendra à Bruxelles. La Chine se félicite d’avoir surmonté la crise sanitaire.

Subscribe to our newsletters

Subscribe