Des antivax tentent de prendre d’assaut le parlement bulgare

Quelque 500 manifestants, venus de tout le pays en bus et brandissant le drapeau du parti extrémiste, ont tenté d’entrer dans le parlement à 12 h 15, heure locale, mais la police les a repoussé. [EPA-EFE/VASSIL DONEV]

Des personnes hostiles à la vaccination, ralliées par le parti pro-russe « Vazrazhdane », ont tenté de prendre d’assaut le Parlement bulgare mercredi 12 janvier, le jour même où le pays enregistrait le nombre de nouveaux cas de Covid-19 le plus élevé jamais atteint.

Quelque 500 manifestants, venus de tout le pays en bus et brandissant le drapeau du parti extrémiste, ont tenté d’entrer dans le parlement à 12 h 15, heure locale, mais la police les a repoussés. Le siège a duré plus de deux heures, et aucun des manifestants ou des policiers ne portait de masque.

Pour entrer dans les restaurants, les cafés, les centres commerciaux et les salles de sport, les Bulgares doivent porter un masque à l’intérieur et dans les transports publics et présenter un laissez-passer sanitaire, délivré aux personnes vaccinées, rétablies ou dont le test de dépistage du virus est négatif.

Le mois dernier, le nouveau gouvernement centriste a lancé un appel aux Bulgares sceptiques à l’égard des vaccins pour qu’ils se fassent vacciner, en offrant une récompense unique en espèces de 75 leva (35,8 euros) aux retraités qui choisissent de se faire vacciner complètement ou de prendre un rappel.

Pour montrer l’exemple, les législateurs ont voté pour rendre le laissez-passer sanitaire obligatoire pour entrer au Parlement à partir du 24 janvier.

« Vazrazhdane » (Renaissance) est une force pro-russe représentée au parlement pour la première fois après les élections de novembre, ayant franchi le seuil des 4 % grâce à sa rhétorique anti-vaccins et anti-certificats.

Le parti prêche l’inutilité des restrictions concernant les coronavirus, car, selon lui, même dans les pays où le taux de vaccination est élevé, les infections montent en flèche. Le parti a organisé cette manifestation pour faire pression sur le gouvernement afin qu’il renonce au certificat de vaccination.

Malgré leur discours anti-vaccin, la plupart des députés de « Vazrazhdane » sont vaccinés contre la Covid-19, comme l’a révélé une récente enquête de la chaîne bTV.

La Bulgarie reste le pays de l’UE où le taux de vaccination est le plus faible (28 %). Le taux de mortalité en Bulgarie est également le plus élevé de l’UE, et le deuxième plus élevé au monde, après le Pérou. Selon les chiffres officiels, le virus a tué 89 personnes au cours des dernières 24 heures dans ce pays des Balkans, portant le nombre total de décès à 31 761.

Les infections quotidiennes de coronavirus en Bulgarie ont atteint mercredi le chiffre record de 7  062, principalement alimentées par le variant Omicron.

En augmentation depuis le début de l’année, les nouveaux cas ont dépassé le précédent pic établi fin octobre.

Plus de 5  200 personnes se trouvaient dans les hôpitaux, dont 580 en soins intensifs. Dans la capitale, Sofia, les opérations prévues ont été suspendues alors que les hôpitaux se préparaient à agrandir les salles pour les patients atteints de Covid-19.

Les autorités sanitaires ont déclaré que l’augmentation des hospitalisations pourrait entraîner de nouvelles restrictions prochainement.

Subscribe to our newsletters

Subscribe