Des cas d’hépatite d’origine inconnue signalés chez des enfants dans l’UE

L’hépatite est une inflammation du foie généralement causée par une infection virale ou une consommation excessive d’alcool. Il existe plusieurs types courants d’hépatite, tels que l’hépatite A, B, C, D et E, qui présentent tous des niveaux variables de contagiosité et des causes différentes, mais l’ECDC a déclaré que les cas signalés ne correspondent à aucune de ces formes. [SHUTTERSTOCK/Shidlovski]

Des cas d’hépatite aiguë d’origine inconnue ont été signalés chez des enfants au Danemark, en Irlande, aux Pays-Bas, en Espagne ainsi qu’au Royaume-Uni. C’est ce qu’a indiqué mardi 19 avril le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

L’hépatite est une inflammation du foie généralement causée par une infection virale ou une consommation excessive d’alcool. Il existe plusieurs types courants d’hépatite, tels que l’hépatite A, B, C, D et E, qui présentent tous des niveaux variables de contagiosité et des causes différentes, mais l’ECDC a déclaré que les cas signalés ne correspondent à aucune de ces formes.

« L’une des causes possibles que nous étudions est que cela soit lié à une infection par adénovirus. Cependant, nous étudions attentivement d’autres causes potentielles », a déclaré Meera Chand, directrice des infections cliniques et émergentes à l’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA), le 12 avril.

Les adénovirus peuvent causer une série de symptômes, notamment des rhumes, des vomissements et des diarrhées, dont la plupart des personnes se remettent sans complications. Une complication rare et connue du virus est l’hépatite.

Ces virus se transmettent généralement en touchant des surfaces contaminées et par voie respiratoire, a précisé l’UKHSA.

D’autres causes possibles, telles que la Covid-19 et d’autres infections ou des causes environnementales, sont également étudiées à l’heure actuelle.

« Les mesures d’hygiène ordinaires telles que le fait de bien se laver les mains — ce qui inclut le fait de surveiller les enfants — et l’hygiène respiratoire contribuent à réduire la propagation de bon nombre des infections sur lesquelles nous enquêtons », a déclaré Mme Chand.

Il a été noté qu’il n’y a aucun lien avec le vaccin contre la Covid-19 car aucun des malades confirmés aujourd’hui au Royaume-Uni n’avait été vacciné.

Outre les cas signalés au Royaume-Uni et dans l’UE, neuf cas d’hépatite aiguë ont également été signalés chez des enfants âgés de un à six ans en Alabama, aux États-Unis.

Vers une élimination de l’hépatite d’ici à 2030, le chemin est encore long

L’Organisation mondiale de la santé a prévenu que, malgré les progrès accomplis ces dernières années, « le chemin à parcourir est encore long » pour éliminer l’hépatite virale.

Les symptômes

Les symptômes rapportés comprennent « une élévation notable des transaminases, souvent accompagnée d’une jaunisse, parfois précédée de symptômes gastro-intestinaux, notamment de vomissements, chez des enfants âgés de 16 ans au maximum », comme l’a décrit l’ECDC dans sa déclaration adressée aux cliniciens.

Des douleurs abdominales et des diarrhées au cours des semaines précédentes ont également été signalées. « La plupart des sujets ne présentaient pas de fièvre. Certains des cas ont nécessité des soins dans des unités spécialisées dans les maladies du foie chez les enfants, et quelques-uns ont subi une transplantation du foie », a précisé l’ECDC.

Mme Chand a appelé les parents à être vigilants : « Nous appelons également les parents et les tuteurs à être attentifs aux signes d’hépatite — notamment la jaunisse — et à contacter un professionnel de la santé s’ils sont inquiets ».

Une augmentation des cas d’hépatite aiguë dont l’étiologie est inconnue chez des enfants de moins de dix ans auparavant en bonne santé a été signalée pour la première fois il y a plus de deux semaines, le 5 avril, en Écosse.

Trois jours plus tard, le 8 avril, 74 cas avaient été identifiés au Royaume-Uni, a indiqué l’OMS vendredi dernier (15 avril).

Des recherches supplémentaires sur le mode de propagation et la cause du virus sont en cours.

Subscribe to our newsletters

Subscribe