Un quart des citoyens européens fument

Un citoyen européen âgé de plus de 15 ans sur quatre fumait du tabac (24 %) en 2014, selon Eurostat. L’Espagne se situe quant à elle juste au-dessus de la moyenne (25,3 %). Un article d’EURACTIV Espagne.

En Espagne, 23 % de la population sont des fumeurs réguliers et 2,4% des fumeurs occasionnels, révèle l’étude d’Eurostat, basée sur des données de 2014.

Le pays se situe donc entre la Roumanie et les Pays-Bas dans le classement européen, très loin des pays abritant le plus d’habitués à la nicotine – la Bulgarie (34,7 %) et la Grèce (32,6 %) – mais aussi très loin des pays où le pourcentage de fumeurs est plus bas, comme la Suède (16,7 %) et le Royaume-Uni (17,2 %), montre le rapport. La France se situe dans le haut de la fourchette avecun taux de 28,3% de fumeur.

>> Lire : La loi anti-tabac fait un flop en Grèce

Le tabagisme, que les autorités européennes qualifient d’« un des plus grands risques sanitaires évitables de l’UE, causant de nombreux types de cancers et de maladies cardiovasculaires et respiratoires », est plus répandu chez les hommes (28,7 %) que chez les femmes (19,5 %).

En Espagne, cette tendance est également très marquée, avec 30,4 % de tabagisme au quotidien chez les hommes face à 20,5 % chez les femmes.

L’étude se concentre aussi sur le tabagisme passif et met en évidence que plus d’un cinquième de la population de l’Union européenne (21,6 %) est exposé au quotidien à de la fumée de cigarette en intérieur.

Les pays où ce phénomène est le plus présent sont la Grèce (64,2 %), la Croatie (44,7 %), et la Bulgarie (40,5 %) et les pays le tabagisme passif est le moins élevé sont la Suède (5,9 %), la Finlande (6,3 %) et le Portugal (8,6 %).

L’Espagne, avec un pourcentage de 15,5 % de fumeurs passifs âgés de plus de 15 ans, se situe beaucoup plus bas que la moyenne européenne.

Subscribe to our newsletters

Subscribe