La Finlande envisage d’imposer des restrictions plus strictes aux fumeurs

Outre l'amélioration de la santé publique, la nouvelle loi sur le tabac vise également à réduire les déchets sauvages. [Unsplash/Sara Kurfeß]

Le ministère des Affaires sociales a proposé lundi (26 avril) de réviser la loi sur le tabac du pays, en se concentrant notamment sur les marques et en imposant des limites au tabagisme en plein air.

Si elles sont approuvées, les nouvelles mesures supprimeront les logos et les noms de marque des emballages des produits afin que toutes les marques aient un étiquetage identique. L’aromatisation de tous les produits du tabac, y compris les cigarettes et le tabac à rouler, est également un élément que la proposition cherche à interdire.

Avec les nouveaux amendements, il serait également interdit de fumer dans certains lieux publics tels que les arrêts de bus, les plages publiques et les terrains de jeux. Toutefois, les fumeurs pourront toujours fumer sur les terrasses ouvertes des bars et des restaurants. Il serait également permis de fumer sur les terrasses à deux murs et sans toit ou avec un toit et un seul mur.

Outre l’amélioration de la santé publique, la nouvelle loi sur le tabac vise également à réduire les déchets sauvages. Les changements proposés entreraient en vigueur progressivement entre 2022 et 2024.

Un rapport dénonce le lobbying de l'industrie du tabac au sein de la Commission européenne

Selon un document de l’organisme international STOP, qui surveille les pratiques de l’industrie du tabac, celle-ci aurait mené des activités de lobbying auprès de huit directions générales de la Commission européenne. Un article d’Euroefe.

Subscribe to our newsletters

Subscribe