La nouvelle ministre de la Santé Brigitte Bourguignon, en faveur du « renforcement » des systèmes de santé en Europe

Brigitte Bourguignon est la nouvelle ministre de la Santé et de la Prévention du gouvernement d’Elisabeth Borne. [IAN LANGSDON/EPA]

Brigitte Bourguignon est désormais la nouvelle ministre de la Santé et de la Prévention du gouvernement d’Elisabeth Borne. Clap de fin pour Olivier Véran qui devient ministre délégué en charge des Relations avec le Parlement et de la Vie Démocratique.

Brigitte Bourguignon, femme politique traditionnellement issue de la gauche, est l’ex ministre déléguée chargée de l’Autonomie auprès du ministère de la Santé et de la Solidarité sous le gouvernement de Jean Castex.

Mme Bourguignon a notamment dû gérer le scandale Orpéa, annonçant un vaste plan de contrôle des 7 500 Ehpad français aux côtés d’Olivier Véran le 8 mars dernier. La ministre avait alors exprimé sa « colère » et son « indignation ».

Après le scandale Orpea, le gouvernement lance un « vaste plan de contrôle » des Ehpad

Pour mieux évaluer les 7 500 Ehpad français et s’assurer de leur transparence, le ministre de la Santé Olivier Véran et la ministre déléguée chargée de l’Autonomie Brigitte Bourguignon ont présenté un « vaste plan de contrôle » mardi (8 mars).

Elue députée socialiste du Nord-Pas-de-Calais en 2012, Mme Bourguignon est réélue sous la bannière En Marche en 2017, avant d’être nommée présidente de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale.

Elle devient désormais la ministre de la Santé, selon les annonces du secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler, qui a présenté la formation du nouveau gouvernement vendredi après-midi (20 mai).

Sur la scène internationale, Mme Bourguignon a déclaré dans un tweet à l’issue d’une réunion avec ses homologues européens le 18 janvier dernier : « En Europe, le renforcement de la résilience de nos systèmes de santé est un enjeu majeur de la #PFUE2022. Notre coopération se poursuit, pour continuer d’innover au service de la santé des Européens ».

Alors que la France dirige actuellement la présidence française de l’UE (PFUE), il reste à la nouvelle ministre de la Santé jusqu’au 30 juin pour mettre en avant les dossiers de son choix au niveau européen.

Damien Abad succède à Sophie Cluzel au ministère des Solidarités, de l’Autonomie et du Handicap.

Subscribe to our newsletters

Subscribe