L’Allemagne réfléchit à rendre la vaccination obligatoire

L'aspirant gouvernement « feu tricolore » reste indécis. « Il n'y a pas d'accord sur la vaccination obligatoire », a déclaré Katrin Göring-Eckardt, chef du groupe parlementaire des Verts. [CONSTANTIN ZINN/EPA]

Avec la récente flambée des cas de Covid-19 et la raréfaction des lits d’hôpitaux, plusieurs figures politiques allemandes de premier plan se prononcent en faveur d’une obligation vaccinale — ce qui était initialement considéré comme un tabou.

« Je crois qu’au final, nous ne pourrons pas contourner une obligation générale de vaccination », a déclaré le 19 novembre Markus Söder, ministre-président de Bavière, qui est généralement considéré comme une girouette fiable dans la politique allemande.

S’il s’avère nécessaire de mettre en place des vaccinations obligatoires, « je suis prêt à franchir le pas », a déclaré Daniel Günther, ministre-président du Schleswig-Holstein.

Le gouvernement intérimaire de Berlin, dirigé par les conservateurs, a jusqu’à présent strictement exclu toute obligation de vaccination ; des préoccupations d’ordre juridique subsistent quant au fait que les vaccinations obligatoires pourraient être contraires à la constitution allemande.

L’aspirant gouvernement « feu tricolore » reste indécis. « Il n’y a pas d’accord sur la vaccination obligatoire », a déclaré Katrin Göring-Eckardt, chef du groupe parlementaire des Verts.

La nouvelle coalition allemande envisage la vaccination obligatoire pour certaines professions

« Nous allons faire bouger les choses », a déclaré Katrin Göring-Eckardt, chef des Verts au Parlement allemand, à propos de la perspective de modifier la loi pour exiger la vaccination de certaines professions, comme les gardiens de maisons de retraite et les puériculteurs.

Subscribe to our newsletters

Subscribe