Le certificat Covid de l’UE prolongé d’un an

Certaines modifications ont été apportées au texte original : désormais les résultats des tests antigéniques sont également acceptés. Auparavant, seul un test PCR était valable.  [Mircea Moira/Shutterstock]

Alors qu’il devait expirer cet été, le certificat Covid numérique de l’UE va être prolongé d’une année supplémentaire, soit jusqu’en juin 2023. Le Parlement européen s’est prononcé en faveur de la mesure jeudi (5 mai). 

Les eurodéputés ont voté lors de la séance plénière mercredi (4 mai) par 432 voix pour, 130 contre et 23 abstentions la décision de la commission des libertés civiles (LIBE) de prolonger le certificat numérique Covid de l’UE, malgré l’opposition des groupes ECR et ID. 

Certaines modifications ont été apportées au texte original : désormais les résultats des tests antigéniques sont également acceptés. Auparavant, seul un test PCR était valable. 

De plus, les députés ont décidé que les États membres ne pourraient ajouter des conditions d’entrée sur leur territoire en plus du certificat Covid « sauf en cas d’absolue nécessité », peut-on lire dans le communiqué de presse. 

Et s’ils souhaitaient le faire, ils devraient se baser sur les recommandations sanitaires les plus récentes du centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et du comité de sécurité sanitaire (CSS). 

À noter également que dans six mois la situation sanitaire sera examinée par des experts qui diront aux membres du Parlement s’il est nécessaire ou non de maintenir le certificat Covid. 

Les États membres de l’UE acceptent de prolonger d’un an le certificat COVID numérique

Le Conseil de l’UE a accepté de prolonger d’un an, soit jusqu’au 30 juin 2023, le règlement établissant le certificat COVID numérique de l’UE. Cette prolongation doit maintenant être négociée avec le Parlement européen.

Certificat Covid en vigueur depuis juin 2021

Pour rappel, le certificat Covid a été adopté le 20 juin 2021 dans le but de faciliter les déplacements des citoyens sur le continent européen. En effet, à la suite de la pandémie des restrictions ont été mises en place aux frontières entre chaque pays pour limiter la propagation du virus. 

Dans la plupart des cas, les voyageurs devaient présenter un schéma vaccinal complet, c’est-à-dire avec une dose de rappel, ou un test PCR négatif, bien que les restrictions pouvaient varier d’un pays à l’autre. Le certificat Covid a permis d’harmoniser ces règles. 

Aujourd’hui, alors que les restrictions sont levées dans la plupart des pays et que les contaminations sont en baisse, les eurodéputés ont pris la décision de maintenir le certificat, au nom de la libre circulation des citoyens européens. 

Le certificat Covid n’expirera pas pour les enfants mineurs n’ayant pas fait de dose de rappel

Les enfants âgés de moins de dix-huit ans n’ont désormais plus besoin de faire une dose de rappel pour garder un certificat Covid valide et ainsi notamment pouvoir voyager en Europe, d’après une annonce de la Commission européenne mardi (29 mars).

Une initiative de la commission LIBE

Jeudi (28 avril), la commission des libertés civiles (LIBE) a approuvé par 48 voix pour et 16 contre deux rapports prolongeant le certificat Covid, dans le but de garantir la libre circulation des personnes en Europe, quelle que soit la situation pandémique. 

« Il y a un an, nous avons créé le certificat Covid numérique de l’UE afin que les restrictions nationales unilatérales ne menacent pas le droit à la libre circulation et l’égalité. Nous voulions éviter toute discrimination entre les pays d’origine », avait déclaré le président de la commission LIBE, l’espagnol Juan Aguilar (S&D). 

Le certificat Covid devait être levé uniquement si la situation sanitaire le permettait, ce qui n’est toujours pas le cas aujourd’hui malgré une levée des restrictions presque partout en Europe et une baisse des taux de contamination. 

C’est pourquoi les députés ont voté la prolongation du certificat et demandent aux experts « d’évaluer la situation dans six mois ». 

« Pour l’heure, nous voyons que les citoyens voyagent de nouveau partout en Europe, ce qui prouve que la réglementation fonctionne », a ajouté M. Aguilar. 

Maintenant que le Parlement a adopté la prolongation du précieux sésame, les négociations avec le Conseil et la Commission peuvent commencer.

Les eurodéputés approuvent une nouvelle commission spéciale sur la Covid-19

Une nouvelle commission spéciale, chargée d’examiner les leçons tirées de la pandémie de la Covid-19 et de formuler des recommandations pour l’avenir, a reçu le feu vert du Parlement européen, jeudi 10 mars.

Subscribe to our newsletters

Subscribe