Le gouvernement grec va envoyer des SMS aux personnes non vaccinées pour les inciter

À ce jour, seuls 63,4 % de la population grecque ont reçu au moins une dose, tandis que 60,8 % sont entièrement vaccinés. [Mix Tape/Shutterstock]

Le gouvernement prévoit de lancer le service dès que l’autorité de protection des données personnelles aura donné son accord, mais cela a soulevé des questions sur la sécurité des données personnelles.

« La communauté scientifique mondiale dans son ensemble est favorable à la vaccination contre la Covid-19. Vous pouvez faire partie de la solution. Prenez votre rendez-vous de vaccination dès maintenant sur emvolio.gov.gr. » Voilà un exemple de ce que les citoyens non vaccinés recevront sur leur téléphone portable jusqu’à ce qu’ils tombent malades ou décident de se faire vacciner.

À ce jour, seuls 63,4 % de la population générale ont reçu au moins une dose, tandis que 60,8 % sont entièrement vaccinés.

Selon l’annonce du ministère de la Santé, des « campagnes personnalisées » sont désormais envisagées pour persuader les gens de se faire vacciner, ce qui soulève des questions quant à la sécurité des données personnelles.

Environ 450 000 citoyens non vaccinés devraient recevoir ces messages, selon SKAI TV. Les infections battent désormais tous les records de cas dans le pays. L’Organisation nationale de la santé (EODY) a signalé 5 449 infections au cours des seules dernières 24 heures.

Le nombre de décès de patients atteints de la Covid-19 est passé à 52, ce qui porte à 15 990 le nombre total de décès depuis le début de la pandémie. 95,4 % d’entre eux avaient une maladie sous-jacente et/ou étaient âgés de 70 ans ou plus. Dans le nord de la Grèce, la situation devient incontrôlable, mettant les hôpitaux en état d’alerte. Selon les rapports des médias grecs, le retour des hôpitaux spécialisés uniquement pour les patients atteints de la Covid-19 devrait être annoncé prochainement.

Le 9 octobre, la Grèce a accordé la liberté de mouvement aux citoyens entièrement vaccinés, levant les restrictions imposées en raison du coronavirus dans les zones « rouges » où le nombre de cas avait augmenté rapidement. Les experts ont insisté sur le fait que la pandémie n’était pas terminée et que les mesures de protection personnelle de base contre la propagation de la maladie devaient être maintenues. Néanmoins, le gouvernement était impatient de relancer l’économie, qui repose en grande partie sur les services.

Le ministre de la Santé nouvellement nommé, Thanos Plevris, un homme politique issu de l’extrême droite, a déjà exprimé des inquiétudes quant à la possibilité d’imposer des vaccinations obligatoires à certains groupes, comme les enseignants. Il a également exprimé sa compréhension à l’égard des personnes qui hésitent à se faire vacciner.

La Grèce offre 150 euros aux jeunes pour se faire vacciner

Le gouvernement grec a annoncé qu’il prévoyait de donner 150 euros à tous les jeunes grecs qui ont été vaccinés contre la Covid-19 ou qui devraient l’être bientôt. Pour Athènes, cette récompense témoigne de la reconnaissance portée envers la population.

Subscribe to our newsletters

Subscribe