Les anticorps COVID-19 survivent pendant 9 à 10 mois, confirme une nouvelle étude italienne

« La campagne de vaccination s’améliore continuellement et rapidement » et « l’objectif de 500 000 doses par jour n’est pas loin », a expliqué le Premier ministre italien. [Kateryna Kon/Shutterstock]

Les anticorps COVID-19 peuvent circuler dans le corps pendant 9 à 10 mois, selon une nouvelle étude menée à Vo’ Euganeo, l’une des premières municipalités italiennes isolées en tant que « zone rouge » en mars de l’année dernière et publiée dans la revue scientifique Nature, rapporte le Corriere della Sera, partenaire d’EURACTIV.

Les doses de vaccin qui arrivent « devraient être plus que suffisantes pour obtenir une immunité pour le mois de juillet dans toute l’Europe », a déclaré lundi le Premier ministre italien Mario Draghi lors d’une réunion virtuelle avec les présidents des régions italiennes.

« La campagne de vaccination s’améliore continuellement et rapidement » et « l’objectif de 500 000 doses par jour n’est pas loin », a-t-il expliqué, ajoutant que l’assouplissement des restrictions ne sera, de toute façon, décidé que sur la base des données relatives à l’évolution de la pandémie.

Le ministre italien du travail affirme que l'interdiction des licenciements se poursuivra au-delà du mois de mars

Pour les grandes entreprises, l’interdiction durera probablement jusqu’au 30 juin, tandis que pour les petites et moyennes entreprises, la durée sera plus longue.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer