Les mesures relatives à la COVID-19 en Belgique seront renforcées juste après Noël

Les cinémas, les salles de concert et les théâtres en Belgique devront fermer à partir du 26 décembre. [trabantos / Shutterstock]

Le comité de concertation du gouvernement a décidé, mercredi 22 décembre, d’adopter de nouvelles mesures visant à freiner la propagation du variant Omicron en Belgique, qui entreront en vigueur à partir du 26 décembre.

Les cinémas, les salles de concert et les théâtres en Belgique devront fermer, tandis que les événements en plein air, comme les marchés de Noël, devront se débarrasser des espaces couverts tels que les tentes, et limiter le nombre de visiteurs à une personne par mètre carré, a annoncé le Premier ministre Alexander de Croo, lors d’une conférence de presse. Les événements sportifs et amateurs seront autorisés à avoir lieu mais seront fermés au public.

Pour les bars et les restaurants, les règles restent inchangées, puisqu’ils devront toujours fermer à 23 heures. En outre, les achats ne seront plus autorisés en groupe, mais seulement pour un maximum de deux personnes.

« Nous sommes conscients de la dureté de ces mesures, nous savons que cela fait mal », a déclaré le Premier ministre.

Le variant Omicron est désormais responsable de 27 % des cas dans le pays, selon l’éminent virologue belge Emmanuel André. Les pays voisins, tels que les Pays-Bas, ont mis en place des mesures de confinement rigoureuses au cours du week-end, tandis que l’Allemagne et le Luxembourg ont récemment introduit des restrictions plus strictes.

L’annonce de ces nouvelles mesures a suscité les critiques du secteur culturel, qui en a pris un sacré coup. « On nous prive de la meilleure période de l’année avec les vacances d’hiver qui représentent 20 % du chiffre d’affaires de nos cinémas », a déclaré Thierry Laermans, secrétaire général de la Fédération des cinémas de Belgique (FCB) à la RTBF.

Le taux de vaccination en Belgique s’élève actuellement à 75,9 % de la population pour les personnes entièrement vaccinées, 30,3 % ayant reçu une injection de rappel.

Dans la capitale, les chiffres sont nettement inférieurs : 58,8 % des personnes sont entièrement vaccinées et 17,4 % ont reçu une injection de rappel. Un total de 709 personnes sont actuellement dans les unités de soins intensifs, une tendance à la baisse.

La prochaine réunion du comité de consultation se tiendra la première semaine de janvier, afin d’évaluer l’efficacité des mesures prises et de déterminer si les écoles seront autorisées à rouvrir.

L'UE autorise le vaccin anti-Covid de Novavax, le 5e dans son arsenal

La Commission européenne a autorisé lundi (20 décembre) l’utilisation dans l’UE du vaccin anti-Covid de l’américain Novavax, dans la foulée du feu vert donné par l’Agence européenne des médicaments (EMA), avec de premières livraisons attendues dans les prochains mois.

Subscribe to our newsletters

Subscribe