Les petits pays sont proportionnellement plus touchés par la pandémie

Avec 2 664,31 morts pour un million d’habitants, c’est la République tchèque qui enregistre le plus haut taux de mortalité. [EPA-EFE/MARTIN DIVISEK]

En proportion de leur population, la République tchèque, la Hongrie et la Bulgarie enregistrent le plus grand nombre de morts par la Covid-19 depuis un an. Mais, les pays les plus peuplés de l’Union européenne paient le plus lourd tribut.

Après une année de pandémie, la France a dépassé la semaine dernière le cap des 100 000 morts, rejoignant ainsi l’Italie qui en comptait 117 633 au 21 avril 2021. Elle est ainsi le deuxième pays d’Europe qui a perdu le plus de vies à cause du nouveau coronavirus. S’ensuivent l’Allemagne avec 80 680 décès, l’Espagne avec 77 102 décès et la Pologne avec 62 133 décès.

Décès confirmés de Covid-19 (en cumulé). Source : Our world in Data

Cependant, au regard de la population, ce classement n’est pas surprenant. En effet, ces cinq pays sont les plus peuplés de l’Union européenne. L’Allemagne et ses 83,2 millions d’habitants représentent à eux seuls 18,6% de la population totale de l’UE selon Eurostat au 1er janvier 2020.

La France compte 67,1 millions d’habitants, soit 15 % de la population de l’UE, et l’Italie 60,2 millions d’habitants, soit 13,5%. Les 47,3 millions d’Espagnols et les 38 millions de Polonais constituent respectivement 10,6% et 8,5% des Européens. Au total, ces cinq nations comptabilisent 295,8 millions d’habitants, soit 66,07% de la population de l’UE, qui s’élève à 447,7 millions.

Pourtant, en proportion, ces grands pays n’ont pas été les plus touchés par la pandémie. 

Décès confirmés de Covid-19 pour un million d’habitants (en cumulé). Source : Our world in Data

Avec 2 664,31 morts pour un million d’habitants, c’est la République tchèque qui enregistre le plus haut taux de mortalité. Viennent ensuite la Hongrie avec 2 627,34 morts pour un million d’habitants et la Bulgarie 2 218,05 avec morts pour un million d’habitants.

La Belgique, la Slovaquie, la Slovénie et le Portugal font également partie des dix pays les plus touchés. On retrouve tout de même quelques grands pays – l’Italie, l’Espagne et la Pologne – au début de ce classement.

D’une manière générale, les nations plus peuplées semblent donc avoir réussi à éviter plus de décès, surtout l’Allemagne. Elle compte « à peine » 959,05 morts pour un million d’habitants et enregistre l’un des plus bas taux de mortalité de l’UE – 22e sur 27. La France, avec 1 487,05 morts pour un million d’habitants, est 12e.

Cet article a été écrit dans le cadre du projet européen EDJNet.

EDJnet

EDJN+Extended+Logo

 

 

Moins de morts liées à la pollution de l’air grâce au confinement

Dans un communiqué de presse paru mercredi (14 avril), Santé publique France estime que 2 300 décès ont pu être évités grâce à la diminution de l’exposition aux particules.

Subscribe to our newsletters

Subscribe