Les tests PCR payants provoquent des remous politiques en Grèce

Le gouvernement conservateur Nouvelle Démocratie (PPE) a décidé de plafonner le prix des tests PCR à 47 euros, rejetant une proposition de l’opposition et de l’ordre des médecins de les distribuer gratuitement. [Shutterstock/DroneworX TS]

En Grèce, l’opposition et l’ordre des médecins ont fait pression sur le gouvernement pour qu’il distribue gratuitement des tests PCR à la population. En effet, les Grecs semblent être les seuls citoyens de l’Union européenne qui paient encore pour obtenir un test moléculaire.

Le gouvernement conservateur Nouvelle Démocratie (PPE) a décidé de plafonner le prix des tests PCR à 47 euros, rejetant une proposition de l’opposition et de l’ordre des médecins de les distribuer gratuitement.

Le pays est confronté à une recrudescence du nombre de cas de Covid-19 dû au variant Omicron, et les citoyens sont incités à se faire tester.

Toutefois, les prix des tests PCR ont grimpé. Les médias grecs rapportent que le prix d’un test PCR effectué par la même société coûte 25 € à Chypre contre 60 € en Grèce.

Le principal parti d’opposition, Syriza (gauche européenne), a déclaré que la décision du gouvernement de plafonner le prix des tests PCR était une mauvaise blague, jugeant ce prix beaucoup trop élevé pour les ménages grecs. Le parti de gauche affirme également que le gouvernement fait de l’œil aux centres de diagnostic privés.

Cette position a été partagée par le législateur Babis Papadimitriou, membre du parti au pouvoir.

Contactées par EURACTIV Grèce, des sources du ministère de la Santé ont déclaré que les tests PCR et les tests rapides sont effectués gratuitement dans les établissements de santé publics.

Ces mêmes sources ont ajouté que plus de 300 millions d’euros avaient été affectés aux tests gratuits (autotests, tests rapides et tests PCR) et que la Grèce se classait 4e au niveau européen en ce qui concerne le taux de dépistage.

EURACTIV Grèce a confirmé qu’il existe effectivement quelques centres publics proposant des tests PCR gratuits. Néanmoins, leur nombre est limité et il est quasi impossible de s’y faire tester car il faut attendre pendant des heures dans des endroits bondés, ce qui augmente les risques de contamination.

En outre, une source a expliqué que les hôpitaux publics préfèrent réserver les tests PCR aux personnes qui doivent être hospitalisées à cause de la Covid.

Donc, dans la pratique, tous les Grecs se rendent dans des laboratoires privés et paient pour les tests PCR, ce qui constitue une lourde charge financière.

La situation dans d’autres pays

Dans le reste de l’Europe, les tests PCR sont gratuits si une personne présente les symptômes de la Covid ou obtient une prescription médicale.

En Pologne par exemple, s’il est demandé par un médecin, il est gratuit. Sinon, il faut compter entre 90 et 110 € pour un test PCR.

En Italie, si l’on présente des symptômes, le médecin prescrit un test qui sera également gratuit. Les tests PCR ne sont payants que pour les citoyens qui doivent voyager ou qui sont cas contact.

De même, en Allemagne, les tests PCR sont gratuits lorsqu’ils sont demandés par un médecin dans le cas où la personne présente symptômes. Si ce n’est pas le cas, un test PCR dont le résultat est disponible en 24 heures coûte entre 35 et 69 euros.

En Autriche, Bulgarie, Slovénie, Albanie, Hongrie, Serbie, Croatie et Roumanie, les tests PCR sont gratuits s’ils sont prescrits par un médecin.

Au Portugal, en Suisse et au Royaume-Uni, les tests sont pris en charge par le gouvernement si la personne présente des symptômes de la Covid ou elle a été en contact avec une personne testée positive.

En France, les tests PCR sont gratuits si la personne :

– présente des symptômes (sous prescription médicale) ;

– est signalée comme cas contact par les services régionaux ;

– est entièrement vaccinée ou ne peut pas se faire vacciner pour des raisons médicales ;

– a moins de 18 ans ;

– a été rétablie de la Covid-19 au cours des six derniers mois.

EURACTIV France rapporte que ce dispositif vise principalement les antivax qui doivent payer 43,89 € pour une PCR ou environ 25-30 € pour un test antigénique (selon le lieu et le moment où ils le font).

La Slovaquie propose toujours des tests PCR gratuits officiellement pour les personnes qui reviennent de l’étranger, qui sont entrées en contact avec une personne positive ou qui présentent des symptômes. Cela doit être précisé lors de la demande de test qui s’effectue en ligne. Toutefois, il est possible que le dispositif propose une date de test ultérieure à celle que la personne souhaite. C’est pourquoi beaucoup choisissent de faire appel à des centres privés qui proposent des tests à partir de 35 euros.

Subscribe to our newsletters

Subscribe