L’Italie rend le passe sanitaire obligatoire dans les écoles et les vaccins pour le personnel des établissements de soins

L'obligation de présenter le passe sanitaire sera « bientôt » étendue à la plupart des lieux de travail publics et privés, a déclaré le Premier ministre italien Mario Draghi aux ministres lors conseil des ministres jeudi (9 septembre). [Riccardo Antimiani/EPA]

Le gouvernement italien a rendu obligatoire la présentation du passe sanitaire pour tous ceux qui entrent dans l’enceinte des écoles ou des universités, à l’exception des étudiants mineurs, selon un décret approuvé jeudi (9 septembre) par le conseil des ministres.

Le vaccin contre la COVID-19 deviendra également obligatoire pour tout le personnel des maisons de retraite et de soins, comme c’est déjà le cas pour les médecins et les infirmiers.

L’obligation de présenter le passe sanitaire sera « bientôt » étendue à la plupart des lieux de travail publics et privés, a déclaré le Premier ministre Mario Draghi aux ministres lors de la réunion. Des négociations sont en cours avec les syndicats et les associations concernant les entrepreneurs.

En ce qui concerne l’extension de la vaccination obligatoire à tous, le ministre de la santé Roberto Speranza a déclaré : « Nous n’avons pas peur de dire que l’obligation est une option sur la table ». Tout dépendra de la capacité de l’Italie à atteindre l’objectif de vaccination de 90 % fixé par le gouvernement le mois prochain.

EMA : le syndrome de Guillain-Barré répertorié comme effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

L’Agence européenne du médicament (EMA) a répertorié mercredi (8 septembre) le syndrome de Guillain-Barré, une rare atteinte neurologique, comme effet secondaire « très rare » du vaccin contre la Covid-19 d’AstraZeneca.

Subscribe to our newsletters

Subscribe