Slovaquie : fin officielle de l’utilisation du vaccin russe Spoutnik V

La Slovaquie avait acheté en mars 200.000 doses de vaccin Spoutnik, devenant, après la Hongrie, le deuxième pays de l'Union européenne à utiliser ce produit qui n'a pas été autorisé par l'Agence européenne des médicaments (EMA). [diy13/Shutterstock]

La Slovaquie a officiellement cessé d’utiliser mardi (31 août) le vaccin russe contre le Covid-19 Spoutnik V, les six dernières personnes à l’avoir choisi ayant reçu leur deuxième dose, a annoncé le ministère de la Santé.

« Au total, plus de 18.500 personnes ont été vaccinées avec Spoutnik V », a déclaré Zuzana Eliasova, une porte-parole du ministère de la Santé.

La Slovaquie avait acheté en mars 200.000 doses de vaccin Spoutnik, devenant, après la Hongrie, le deuxième pays de l’Union européenne à utiliser ce produit qui n’a pas été autorisé par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Cet achat avait divisé la classe politique et débouché sur la démission du Premier ministre Igor Matovic. M. Matovic et son ministre de la Santé Marek Krajci avaient en effet été contraints de démissionner après que trois membres de la coalition quadripartite au pouvoir se furent opposés à l’achat. En outre la demande du public pour ce vaccin a été faible.

Un nouveau gouvernement dirigé par Eduard Heger, a été désigné le 1er avril.

La Russie a racheté en juillet 160.000 doses non utilisées.

Dans une interview à l’AFP en juin, M. Heger a souligné que la décision de la Slovaquie d’acheter les vaccins russes avait été prise en raison de la pression qui existait à l’époque concernant les livraisons de vaccins.

« La décision a été prise sous l’impact très fort, probablement le plus fort de la pandémie. Nous avions besoin d’un grand nombre de vaccins », a-t-il ajouté. « Avec les informations dont nous disposons aujourd’hui, je ne pense pas qu’une telle décision aurait été prise », a-t-il affirmé.

Le Fonds russe des investissements directs (RDIF), qui a financé le développement du vaccin de Moscou, a pour sa part jugé mardi « qu’en Slovaquie, Spoutnik V a fait face à une campagne de désinformation liée à la lutte politique entre différents groupes au sein du gouvernement ».

Le Fonds a ajouté, dans un commentaire transmis à l’AFP, que « l’efficacité et la sûreté du vaccin russe ont été confirmées lors d’essais cliniques et d’une utilisation réelle dans le monde entier » et que le lot envoyé à la Slovaquie « a également été confirmé en Hongrie dans un laboratoire certifié par l’UE ».

La Slovaquie, 5,4 millions d’habitants, a enregistré un total de 394.923 cas de Covid-19 dont 12.548 décès.

Vaccin Spoutnik V : l’OMS trouve des problèmes sur un site, le Kremlin dit que c’est réglé

Le Kremlin a assuré mercredi (23 juin) que des problèmes découverts sur un des sites de production du vaccin anti-Covid russe Spoutnik V par des inspecteurs de l’OMS ont depuis été résolus.

Subscribe to our newsletters

Subscribe