Les autorités sanitaires espagnoles s’inquiètent d’un pic des cas de Covid-19

Le nombre total d'infections depuis le début de la pandémie a dépassé les 3,8 millions et le virus a tué 80 910 personnes en Espagne. [EFE/Mariscal]

L’Espagne a connu une augmentation des cas de Covid-19, avec une moyenne de 152,8 infections pour 100 000 habitants sur 14 jours, selon les dernières données fournies par les autorités sanitaires espagnoles. Un article d’EFE, partenaire d’EURACTIV.

L’Espagne a enregistré 12 563 nouvelles infections et 27 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, reflétant la propagation du variant Delta de la Covid-19, plus virulent, a indiqué le ministère espagnol de la Santé vendredi (2 juillet).

Le nombre total d’infections depuis le début de la pandémie a dépassé les 3,8 millions et le virus a tué 80 910 personnes en Espagne. L’augmentation quotidienne est à son plus haut niveau depuis la mi-avril, a déclaré le ministère espagnol de la Santé.

Jusqu’à présent, l’augmentation des infections, qui touchent principalement les personnes de moins de 50 ans non vaccinées, n’a pas entraîné une hausse correspondante des hospitalisations.

Les progrès réalisés par l’Espagne en matière de vaccination et le recul des infections au cours des derniers mois ont encouragé le gouvernement à assouplir les restrictions.

Près de 39 % de la population espagnole, soit 18,5 millions de personnes, ont été entièrement vaccinées, tandis que 54,7 % des habitants ont reçu au moins une injection.

Les variants pourraient nécessiter l'injection d'une troisième dose selon une immunologiste espagnole

L’immunologiste espagnole Carmen Álvarez-Domínguez a prévenu que les vaccins COVID-19 disponibles en Espagne et dans d’autres pays de l’UE pourraient s’adapter à de nouveaux variants, nécessitant potentiellement une troisième dose en 2022.

Subscribe to our newsletters

Subscribe