Les politiques agricoles de l’UE doivent se fonder sur la connaissance et non l’idéologie

DISCLAIMER: Toutes les opinions affichées dans cette colonne reflètent l'avis de l'auteur, pas celle d'EURACTIV.COM Ltd.

L'enquête de la Commission européenne sur l'agriculture organique fournit une opportunité pour un examen scientifique critique attendu de longue date, afin que les politiques agricoles puissent être basées sur la connaissance et non pas sur l'idéologie, a affirmé le Professeur Anthony Trewavas de l'Institut de biologie cellulaire et moléculaire à l'Université d'Edinburgh dans un commentaire de mai.
Le commentaire suivant a été envoyé en exclusivité à EURACTIV par le Professeur Anthony Trewavas.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.