La maladie d’Alzheimer met l’UE à l’épreuve

Selon Alzheimer's Europe, 7,8 millions de citoyens de l'UE vivaient avec une maladie neurodégénérative en 2018, sur lesquels la maladie d'Alzheimer représente entre 60 et 80 % des cas. [Shutterstock/AimPix]

La maladie d’Alzheimer et d’autres maladies dégénératives affectent chaque individu de manière différente, mais une détection précoce est toujours la clé d’un traitement efficace.

Selon Alzheimer’s Europe, 7,8 millions de citoyens de l’UE vivaient avec une maladie neurodégénérative en 2018, sur lesquels la maladie d’Alzheimer représente entre 60 et 80 % des cas.

Les experts préviennent que ces chiffres devraient doubler si des mesures sérieuses ne sont pas prises pour sensibiliser les citoyens, les professionnels de la santé et les décideurs politiques.

Dans le même temps, les critiques suggèrent que les systèmes de santé de l’UE devraient investir davantage dans les infrastructures afin de détecter la maladie le plus tôt possible.

À l’approche de la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, le 21 septembre, EURACTIV et ses partenaires publient un rapport spécial qui examine les différents défis que présente la maladie au niveau de l’UE, mais aussi en France, en Allemagne, en Italie, en République tchèque et en Slovénie.

Subscribe to our newsletters

Subscribe