La Commission dévoile son nouveau plan de lutte contre l’obésité

Promoted content

Retrouvez cette vidéo en français. Cliquez sur le bouton « CC » dans la barre du lecteur vidéo, puis choisissez la langue de votre choix dans le menu déroulant.

Dans le cadre de sa lutte contre l’obésité des élèves, la Commission européenne a présenté une proposition en vue de renforcer la consommation en baisse de fruits et de lait chez les jeunes.

Ce nouveau programme vise à promouvoir des modes de vie plus sains. L’UE rassemblera les programmes distincts sur le lait et les fruits dans un nouveau cadre commun. 

La campagne « Manger sain pour se sentir bien » vise à s’attaquer plus efficacement à une mauvaise nutrition en réduisant les charges administratives pour les autorités nationales, les écoles et les fournisseurs.

« Son application sera simplifiée, car nous n’aurons qu’une série de règles, d’exigences, etc. Les bénéficiaires et les fournisseurs appliqueront plus facilement ce programme relatif au lait, aux fruits et aux légumes dans le cadre d’un système unique », a déclaré Dacian Ciolo?, le commissaire européen en charge de l’agriculture et du développement rural. 

?La participation au programme sera facultative pour les États membres, chaque pays pourra choisir les produits qu’il souhaite distribuer.

« Le nouveau programme sera doté d’un budget de 230 millions d’euros par an.
Nous restons neutres sur le plan budgétaire, mais en renforçant l’impact sur les fruits et les légumes déjà prévu dans la réforme de la PACNous augmentons l’enveloppe de 90 à 150 millions d’euros par an. Pour le lait, nous ne disposons actuellement pas d’enveloppe, mais les États membres dépensent au total environ 68 millions d’euros par an. Nous proposons d’allouer 80 millions d’euros par an dans le cadre du programme sur le lait », a poursuivi le commissaire roumain.
 
En 2010, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé qu’environ un enfant sur trois âgés entre 6 et 9 ans était en surpoids dans l’UE.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.