Le rôle de la biosurveillance dans l’élaboration des politiques de l’environnement et de la santé

Le concept de biosurveillance renvoie à l’ensemble des méthodes utilisées pour détecter la présence de certaines substances dans le corps humain, notamment par le prélèvement d’échantillons de sang, de tissus, d’urines ou de cheveux. La biosurveillance est aujourd’hui un outil utilisé par la Commission, les ONG et les différents lobbies pour évaluer le degré d’exposition de la population européenne aux effets de la pollution : elle permet en effet de disposer de données utiles en vue de l’élaboration de politiques nouvelles dans les domaines de l’environnement et de la santé.  

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER