Un nouveau conseil consultatif sur les sciences et les technologies pour la Commission

Science advisory board.JPG

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a annoncé mercredi (27 février) la création d’un conseil consultatif sur les sciences et la technologie, treize mois après la nomination du premier conseiller scientifique de l’exécutif européen.

Le conseil consultatif sur les sciences et la technologie est constitué d'un panel de conseillers provenant d'universités, d'organisations non gouvernementales et d'entreprises. Ce conseil vise à fournir des informations indépendantes et des conseils sur toute une série de sujets scientifiques et technologiques.

La création du conseil et la nomination récente d’un conseiller scientifique reflètent l'intérêt croissant de la Commission pour les sciences et la technologie en vue de stimuler la compétitivité en Europe. Ce conseil devra également traiter de problèmes politiques tels que les cultures génétiquement modifiées, les biocarburants et le gaz de schiste.

« La science et l'innovation sont des moteurs importants de la compétitivité européenne, de la croissance économique et de la création d’emplois », a déclaré M. Barroso dans un communiqué qui annonce la création du conseil.

« Le conseil consultatif se concentrera sur des sujets interdisciplinaires liés aux sciences et à la technologie avec une dimension sociétale évidente. Il identifiera les domaines importants dans lesquels la science, la recherche et l'innovation peuvent contribuer à soutenir le développement futur de l'Europe », a-t-il ajouté.

Les 15 experts du panel proviennent de l'UE ainsi que de la Suisse et d'Israël.

Dans ce communiqué, la Commission a déclaré que le conseil différait d’autres organes consultatifs, « car il ne se concentre pas sur un sujet spécifique, mais aborde des sujets interdisciplinaires, avec une dimension sociétale évidente. Il fonctionnera de manière proactive en identifiant des sujets importants et dans l'intérêt de soutenir à l'avenir la croissance et le développement en Europe. »

En janvier 2012, le président de la Commission a annoncé la nomination d'Anne Glover, une ancienne professeure de biologie de l'université d'Aberdeen, au poste de conseiller scientifique principal de la Commission. Elle a occupé la même fonction au sein du comité consultatif scientifique écossais de 2006 à 2011.

Son rôle consiste à appuyer les preuves scientifiques en exprimant ce que les acteurs de la scène politique et les fonctionnaires n'osent pas toujours dire, a-t-elle déclaré à EURACTIV l'année dernière. « Les preuves avec lesquelles je travaille sont indépendantes, elles ne changent pas en fonction des courants politiques. Et cela devrait rassurer les gens », a-t-elle indiqué.

Le conseil consultatif est composé des membres suivants : Alan Atkisson (Suède), Ferdinando Beccalli-Falco (Italie), Victor de Lorenzo (Espagne), Tamás F. Freund (Hongrie), Susan M. Gasser (Suisse), Søren Molin (Danemark), Joanna Pininska (Pologne), Alexandre Tiedtke Quintanilha (Portugal), Ortwin Renn (Allemagne), Riitta Salmelin (Finlande), Pat Sandra (Belgique), Hans-Joachim Schellnhuber (Allemagne), Roberta Sessoli (Italie), Cédric Villani (France) et Ada E. Yonath (Israël).

Subscribe to our newsletters

Subscribe