Les Etats-Unis, l’Allemagne et la France parviennent à un accord au sujet de la dette irakienne

Les Etats-Unis, la France et l’Allemagne sont parvenus
à un accord pour annuler 80% de la dette
irakienne. Les Européens semblent résolus
à adopter une approche plus pragmatique du dossier
irakien. 

La dette extérieure irakienne sera
réduite de 80% selon les termes d’un
accord conclu le 21 novembre entre les
Etats-Unis, la France et l’Allemagne, dans le
cadre du Club de Paris. 

L’accord marque la première
manifestation concrète du désir des
Européens d’adopter une position plus
pragmatique sur le conflit irakien, trois
semaines après la victoire du
président Bush lors des dernières
élections présidentielles
américaines. L’Allemagne et la
France s’étaient
déclarées prêtes à
effacer 50% de la dette irakienne, tandis
que les Etats-Unis réclamaient une
annulation à hauteur de 90%. Selon les
termes de l’accord, 80% de la dette
contractée par l’Irak auprès des
créanciers du Club de Paris pourront
être annulés en trois phases : une
première tranche de 30% sera suivie par un
deuxième allègement de 30% en 2005 et
une dernière réduction de 20% en
2008.

Le secrétaire américain au
Trésor, John Snow, a estimé
que cet accord devait beaucoup aux efforts de son
homologue allemand, le ministre des finances Hans
Eichel: « L’Allemagne a joué un
rôle moteur sur le dossier de la dette
irakienne, et il faut l’en
féliciter. Il s’agit d’un bon
accord pour l’Irak, qui montre que la
communauté internationale est capable de se
regrouper pour coopérer en vue de la
résolution d’un problème
donné ».

La France et la Russie ont confirmé
l’accord, qui devrait servir de
référence pour d’autres
créanciers internationaux. Les 19 membres
du Club de Paris détiennent un
tiers de la dette irakienne,
qui représente un montant global de
95,7 milliards d’euros.

L’accord intervient juste avant le
début de la
conférence internationale sur
l’Irak, qui doit se dérouler à
Sharm el-Sheikh (Egypte) à partir du 22
novembre.

Subscribe to our newsletters

Subscribe