Les racines du terrorisme n’ont pas été suffisamment prises en compte, estime un diplomate américain

Pendant longtemps, les Etats-Unis n’ont vu dans le Proche-Orient qu’une source d’énergie, déclare James Foster, numéro 2 de la Mission américaine auprès de l’UE. Selon lui, les attentats de Madrid ont engendré un tournant important dans l’attitude de l’UE en matière de coopération contre le terrorisme.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.