Powell : « Nous tendons la main à l’Europe »

Avant de rencontrer ses homologues des pays membres de l’OTAN,
ce jeudi 9 décembre à Bruxelles, le Secrétaire d’Etat
américain Colin Powell a appelé les Etats-Unis et
l’Europe à surmonter leurs divergences.

Colin Powell a souhaité profiter de ce qui constitue sans
doute son dernier voyage en Europe à la tête du Département
d’Etat pour tenir des propos conciliants à l’égard des responsables
européens. S’exprimant à la veille d’une réunion des
ministres des affaires étrangères de l’OTAN, M. Powell a reconnu
que l’intervention américaine en Irak avait pu avoir un impact
négatif sur la relation transatlantique, tout en appelant les deux
partenaires à surmonter leurs divergences et à tourner la page
:

« Je sais que certaines des décisions clés [du président George
W. Bush] au cours de ces quatre dernières années ont été
controversées en Europe, surtout les décisions liées à l’Irak », a
notamment déclaré Colin Powell. « Mais quelles qu’aient été nos
différences à propos de l’Irak, nous regardons à présent de
l’avant. Nous tendons la main aux Européens et espérons qu’ils nous
tendront la main en retour », a-t-il ajouté.

Dans son discours, prononcé devant le German Marshall Fund,
Colin Powell a estimé qu’il était nécessaire de combler les
« brèches encore ouvertes ». « Il y a tant de domaines dans
lesquels les Etats-Unis travaillent en étroite collaboration […]
avec les Européens », a souligné M. Powell.

Colin Powell devrait appeler ses homologues des pays mmebres de
l’OTAN à fournir un soutien plus important aux Américains en Irak
et en Afghanistan. La France s’est jusqu’à présent
refusée à tout engagement de l’OTAN en
Irak.  

Subscribe to our newsletters

Subscribe