Les conséquences du 11 mars à Madrid

DISCLAIMER: Toutes les opinions affichées dans cette colonne reflètent l'avis de l'auteur, pas celle d'EURACTIV Media network.

Des experts dans le domaine de la justice et des affaires intérieures du réseau européen sur la politique de sécurité et la liberté (ELISE) estiment que la technologie n’est pas une solution à la violence. Ils remettent en question les mesures de contre-terrorisme qui impliquent une mondialisation de la surveillance.

Subscribe to our newsletters

Subscribe