Enseignement à distance. Comment atténuer les inégalités entre les enfants ?

Nicolas Schmit commissaire à l'emploi et aux droits sociaux. EPA-EFE/FRANCOIS WALSCHAERTS / POOL [EPA-EFE/FRANCOIS WALSCHAERTS]

La Commission européenne a appelé les États membres à investir dans l’équipement et la formation pour atténuer les « inégalités entre les enfants » qui ont été mises en évidence par l’utilisation de l’enseignement à distance pendant la pandémie de Covid-19.

L’enseignement à distance a montré que « les inégalités entre les enfants [pouvaient] augmenter », a déclaré Nicolas Schmit, le commissaire européen chargé de l’emploi et des droits sociaux, lors d’une conférence de presse tenue après le Conseil informel des ministres de l’éducation de l’UE.

 » [Dans le socle européen des droits sociaux] figure un principe d’égalité des chances. Il est donc essentiel d’investir dans les équipements et aussi d’investir dans les capacités numériques des enfants, par le biais des écoles, afin de permettre à chacun d’avoir de bonnes connexions », a soutenu le commissaire, rappelant qu’« il y [avait] beaucoup de familles pauvres qui ne [bénéficiaient] pas de connexion internet ».

Pour M. Schmit, il s’agit là d’un défi majeur pour l’UE : « Nous vivons dans une société numérique et nous ne devons pas laisser une partie de nos citoyens, en particulier les enfants, sur le banc de touche ».

Lors de la même conférence de presse, la commissaire à l’innovation et à la jeunesse Mariya Gabriel a affirmé que la solution résidait dans un « contact permanent » entre les 27 afin qu’ils puissent « partager les leçons qu’ils ont tirées de la crise [sanitaire] ».

À cette fin, a-t-elle déclaré, l’exécutif de l’UE proposera cette année « une recommandation sur l’enseignement à distance » dans le cadre du plan d’action pour l’éducation numérique pour la période 2021 à 2027.

La commissaire a en outre appelé à une plus grande coordination entre les États membres de l’UE et a annoncé qu’une proposition concrète sera faite cette année pour établir un « centre » d’éducation numérique, permettant aux 27 de travailler ensemble.

Lancé en novembre dernier, ce plan d’action défend la nécessité de garantir une infrastructure, une connectivité et des équipements numériques, afin de doter les enseignants et les formateurs de compétences numériques leur permettant d’utiliser des contenus d’apprentissage de haute qualité.

Subscribe to our newsletters

Subscribe