Le secteur culturel slovaque demande l’intervention de la Commission

Musée d'art moderne Danubiana au bord du Danube à Bratislava, en Slovaquie. [Milan Gonda/Shutterstock]

Près de 650 représentants du secteur culturel et des institutions culturelles slovaques ont envoyé une lettre ouverte à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et à d’autres représentants des institutions européennes, leur demandant d’entrer en contact avec le gouvernement slovaque pour le persuader d’inclure les secteurs de la culture et de la création de la Slovaquie dans l’approbation du plan de relance et de résilience du pays.

Selon les signataires, le plan de relance et de résilience, récemment soumis à la Commission européenne, ignore complètement l’industrie culturelle et créative, qui est l’un des secteurs les plus touchés par la pandémie en Europe. Selon la Banque nationale de Slovaquie, ce secteur a subi les plus grands dommages économiques en Slovaquie également.

« Suite à la publication du plan en avril 2021, un commentaire collectif a été émis dans le cadre du processus législatif, dans lequel plus de 2 000 signataires prestigieux des secteurs de la culture et de la création ont demandé au gouvernement de reconsidérer les priorités du mécanisme et d’inclure un chapitre sur la culture et les industries créatives. Ce commentaire n’a pas été accepté par le gouvernement de la République slovaque », ont rappelé les signataires.

Le ministère de la Culture prône la promotion de la culture par le biais des fonds européens. Cependant, comme l’a souligné l’opposition, l’attribution de ces fonds est exigeante sur le plan administratif et opérationnel, et la capacité à les attribuer en Slovaquie est très faible.

La Commission européenne doit se prononcer sur l’approbation du plan slovaque de redressement et de résilience dans les semaines à venir.

La Slovaquie est confrontée à un vieillissement important de sa population

D’ici à 2070, aucun autre pays de l’UE ne prévoit une telle augmentation des dépenses publiques liées au vieillissement de la population que la République slovaque.

Subscribe to our newsletters

Subscribe