Légumes bio et de saison pour les joueurs de l’AS Monaco

Le club de la principauté a inauguré son tout premier potager bio en permaculture en collaboration avec l’entreprise d’agriculture urbaine Terrae.  [viki2win/Shutterstock]

Mardi (21 septembre), dans le cadre de la semaine européenne du développement durable, le club de football de l’AS Monaco a inauguré son premier potager qui servira à nourrir les joueurs avec des produits bio, locaux et de saison. 

Pelouses écolos, ampoules basses consommation, eaux usées recyclées… Les clubs de foot sont de plus en plus nombreux à se mettre au vert. Mardi (21 septembre), c’était au tour de l’AS Monaco : le club de la principauté a inauguré son tout premier potager bio en permaculture en collaboration avec l’entreprise d’agriculture urbaine Terrae. 

Composé de 60% d’aromates, 30% de maraichages et 10% de fruits, ce potager a notamment été construit au profit de la performance sportive. Juan José Morillas, nutritionniste officiel de l’AS Monaco, s’occupe de l’alimentation des joueurs et veille à leur bien-être physique et mental. 

Le club est le premier club de Ligue 1 à avoir un nutritionniste à plein temps. Désormais, M. Morillas pourra se fournir directement dans le potager d’environ 200 mètres carrés pour l’alimentation des footballeurs du club.

« C’est important de pouvoir cultiver nos produits, avec une provenance tracée. Des produits de saison avec des propriétés utiles pour le régime de nos joueurs », a-t-il dit dans un communiqué de presse. 

Pour le régime de ses joueurs justement, le nutritionniste a demandé à Terrae des légumes bien spécifiques : « Pour les cultures de cet hiver, M. Morillas souhaitait beaucoup de légumes rouges : betteraves, choux rouges, blettes, radis, et également des légumes avec des propriétés antioxydantes », déclare Jessica Sbarraglia la fondatrice de Terrae, contactée par EURACTIV France.

Avant d’ajouter : « On retrouve du chou romanesco, des brocolis, des oignons, des poireaux et il reste encore des légumes d’été comme des courges et des tomates ».

Le FC Metz mise sur une pelouse plus écolo

Une pelouse mal entretenue, c’est le risque d’être mal noté par la Ligue de Football Professionnel (LFP), qui organise, lors de chaque saison sportive, le « Championnat des Pelouses ».

Semaine européenne du développement durable

L’initiative de l’AS Monaco fait partie d’une série d’engagements écologiques pris dans le cadre de la Semaine européenne du développement durable 2021 qui se déroule du 18 septembre au 8 octobre. Ce temps fort pour l’environnement et le climat a pour but d’accroître « la sensibilisation à l’agenda 2030 dans toute l’Europe », précise le site du ministère de l’Éducation nationale. 

L’agenda 2030 pour le développement durable, récemment adopté par l’ONU, constitue un ensemble de 17 objectifs de développement durable (ODD). « Il identifie les défis clés qui demandent une action urgente à tous les niveaux et par tous les acteurs de la société ».

Retour à Monaco. Si Jessica Sbarraglia et ses équipes ont plusieurs champs d’action (écoles, entreprises, restaurants…), elles proposent aussi plusieurs sortes de potagers selon les besoins de leur client : potagers privés, gastronomiques, thérapeutiques ou encore aromatiques. 

Et créer un potager pour nourrir en partie les joueurs professionnels du club monégasque était un vrai défi. 

« Ce potager a vraiment été conçu pour les joueurs. Nous avons réfléchi avec Juan aux produits que nous avons plantés. Le but est de trouver une harmonie, que le potager soit efficace au niveau de la permaculture, mais aussi utile pour les joueurs », explique Jessica Sbarraglia.

Si, pour le moment, le potager n’est pas suffisamment productif pour nourrir l’ensemble des joueurs, il a d’autres vertus : « il sensibilise les joueurs à une production locale », souligne-t-elle. 

Une idée que partage Juan José Morillas : « Situé à la vue de tous, le potager a des vertus pédagogiques car les joueurs, qui s’intéressent de plus en plus à la nutrition, me posent régulièrement des questions ».

À l’avenir, l’AS Monaco prévoit d’organiser des ateliers autour du potager pour sensibiliser les plus jeunes à l’écologie et de l’agrandir encore sur plusieurs mètres carrés. Sûr que le potager a encore de belles saisons devant lui. Souhaitons le même succès au club. 

Football Ecologie France appelle à l' "éco-supporterisme"

Le football n’est aujourd’hui pas perçu comme un sport éco-responsable – mais il a les moyens de devenir l’un des vecteurs majeurs de la transition écologique : tels sont les résultats de la consultation « Football et Transition Écologique » publiée vendredi (5 mars) par Football Écologie France.

Supporter

Life Tackle

Life Programme

LIFE TACKLE est cofinancé par le programme LIFE Gouvernance et information en matière d’environnement de l’Union européenne - Référence LIFE17 GIE/IT/000611



Subscribe to our newsletters

Subscribe