Les clubs de la Premier League britannique ont leur podium environnemental

Le nouveau stade de Tottenham Hotspur au nord de Londres, en Grande-Bretagne. [EPA-EFE/NEIL HALL]

Sport Positive a publié son deuxième classement des clubs les plus engagés dans l’environnement de la Premier League britannique. Les Spurs de Tottenham arrivent en tête pour cette édition 2020.

Le club de la banlieue nord de Londres a obtenu le maximum de points du classement 2020, notamment grâce à l’annonce lundi (25 janvier) de leur adhésion au cadre des Nations Unies pour le sport au service de l’action climatique. En deuxième position, ex aequo, les clubs de Brighton and Hove Albion, Manchester United et Arsenal ont aussi montré leur engagement pour les causes climatique et environnementale, suivis par Manchester City.

Ce cadre onusien a deux objectifs principaux : parvenir à une trajectoire claire pour la communauté sportive mondiale afin de lutter contre le changement climatique en déclarant et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre conformément à l’Accord de Paris ; et utiliser le sport comme un outil fédérateur pour les citoyens du monde en faveur de l’action climatique.

Et malgré la crise sanitaire du Covid-19, le club londonien ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « En regardant vers notre avenir au-delà de la pandémie actuelle, notre message est que le climat doit être au premier plan de tous nos esprits », a déclaré le président des Spurs, Daniel Levy, cité par la BBC.

« Nous avons vu les gens être plus fiers de leur environnement lors des fermetures de l’année dernière. Lorsque nous reviendrons à la normale, nous ne pouvons pas retomber dans de mauvaises habitudes et perdre cela de vue. »

Un classement d’actions concrètes

Pour l’initiatrice de ce classement, Claire Poole, fondatrice et présidente du Sport Positive Summit, « l’objectif de ce tableau est d’encourager les clubs afin d’accroître leurs engagements en matière de durabilité ».

« L’année écoulée a été brutale pour tout le monde, y compris pour les clubs de football, mais lorsque nous examinons spécifiquement le travail accompli, nous pouvons constater que de nombreux clubs ont poursuivi leurs engagements en faveur de l’environnement malgré les impacts du Covid-19 », se réjouit-elle.

Le Sport Positive Summit a réuni l’année dernière des dirigeants sportifs du monde entier avec comme objectif d’atteindre un avenir à faible émission de carbone pour les opérations et les événements sportifs et de sensibiliser les supporters au changement climatique. Des fédérations sportives, divers acteurs impliqués sur les questions climatiques, des gouvernements et des organismes des Nations Unies ont également participé au sommet.

Pour élaborer son classement, Sport Positive a agrégé des informations clés sur la durabilité environnementale pour chaque club de football de la Premier League selon plusieurs catégories, qui reflètent les impacts environnementaux de l’organisation d’un match de football et les initiatives en cours dans les clubs.

Pour cette deuxième édition, un système de points amélioré a été introduit, récompensant les clubs qui travaillent stratégiquement sur l’ensemble de leurs opérations, qui s’engagent auprès des supporters en encourageant un changement de comportement positif et qui font preuve d’un engagement à long terme dans la lutte contre le changement climatique.

Si de prime abord, le lien entre environnement et sport peut paraître flou, le classement de Sport positive se révèle en réalité très concret.

Des points sont ainsi alloués aux différents clubs selon qu’ils privilégient par exemple de l’énergie propre pour leur activités, des transports durables, la réduction ou la suppression des plastiques à usage unique, ou encore une gestion écologique des déchets. Leur communication sur ces sujets est également prise en compte.

Le club de Tottenham, lui, propose entre autres une énergie renouvelable certifiée à 100% dans toutes ses opérations et installations, ainsi qu’une stratégie de réduction des plastiques à usage unique via l’élimination des pailles, agitateurs, couverts et autres emballages jetables en plastique, avec la mise en place d’un système de gobelets de bière réutilisables.

Un mouvement global 

Mais au-delà des clubs eux-mêmes, c’est tout une écosystème qui tend à s’engager. La BBC, qui diffuse les matchs de la Premier League, n’est pas en reste. Son directeur général, Tim Davie, a annoncé en janvier que le groupe prévoit d’être neutre en gaz à effet de serre d’ici 2030.

La chaîne BBC Sport a également signé le cadre des Nations Unies pour le sport au service de l’action climatique, afin notamment de s’engager en faveur d’une formation à la production durable et d’un journalisme sportif incluant une ligne éditoriale sur la durabilité.

La deuxième édition du Sport Positive Summit aura lieu les 28 et 29 septembre 2021 au Wembley Stadium, à Londres, afin de poursuivre ces actions en faveur du climat dans le milieu du sport.

Maillots éco-responsables, ballons éthiques : vers un verdissement des produits de sport en France

Ballons, maillots : beaucoup d’équipements sportifs de base sont produits à l’autre bout du monde et contiennent des plastiques et des produits chimiques, souvent nocifs pour la santé comme pour l’environnement. La bonne nouvelle : dans le monde du sport français, les initiatives pour des produits locaux et écoresponsables se multiplient.

Supporter

Life Tackle

Life Programme

LIFE TACKLE est cofinancé par le programme LIFE Gouvernance et information en matière d’environnement de l’Union européenne - Référence LIFE17 GIE/IT/000611



Subscribe to our newsletters

Subscribe