Les ministres européens des Sports appellent au respect des droits de l’homme

Les ministres européens des Sports ont adressé une lettre à la commissaire européenne Mariya Gabriel, rédigée par la Finlande et signée par tous les États membres de l’UE, lui rappelant que les droits de l’homme devaient être respectés dans les sports et les événements sportifs au sein et en dehors de l’UE.

La lettre montre que les remises en cause relatives aux droits de l’homme sont également fréquentes dans le domaine du sport, selon Heidi Sulander, conseillère principale au ministère finlandais de l’Éducation et de la Culture. Parmi les cas controversés, citons les championnats de hockey sur glace qui se sont déroulés ce printemps et qui ont maintenant déménagé du Belarus à la Lettonie, et la Coupe du monde de football qui se déroulera au Qatar en 2022.

La balle est maintenant dans le camp de la Commission et du commissaire Gabriel, qui devrait donner une réponse avant l’été.

Si l’UE n’a pas les compétences pour nommer les organisateurs de ce type d’événements, les États membres et la Commission jouissent tout de même d’un pouvoir indirect car ils coopèrent avec les fédérations sportives internationales.

Mme Sulander espère que des outils concrets et peut-être une liste de contrôle des droits de l’homme aideront à sélectionner les pays hôtes, a-t-elle déclaré à la société de radiodiffusion finlandaise (YLE) lors d’une interview.

Supporter

Life Tackle

Life Programme

LIFE TACKLE est cofinancé par le programme LIFE Gouvernance et information en matière d’environnement de l’Union européenne - Référence LIFE17 GIE/IT/000611



Subscribe to our newsletters

Subscribe