Nous, les Roms: ce que nous ne sommes pas

DISCLAIMER: All opinions in this column reflect the views of the author(s), not of EURACTIV.COM Ltd.

Valeriu Nicolae [UN Geneva/Flickr]

Les Roms sont victimes de nombreuses discriminations à travers l’Europe. Valeriu Nicolae répond ici aux préjugés les plus stupides.

Valeriu Nicolae est Représentant spécial du Secrétaire Général pour les questions relatives aux Roms

Les Roms sont des êtres magiques et dangereux – Ils peuvent vous lancer des sorts et des malédictions.

Nous pouvons marcher sur l’eau et voler sur un balai, si besoin. Dans certains pays (où l’on nous traite aimablement de « corbeaux malodorants »), on raconte que nous pourrions même voler sans balai grâce à nos dons naturels, nos os creux comme ceux des oiseaux et nos bras puissants. Nous pourrions même apprendre aux non-Roms les plus doués à faire de même…

C’est pour ça qu’en Hongrie, la compagnie aérienne publique a fait faillite et que, dans d’autres pays où nous vivons, certaines lignes nationales sont à deux doigts du dépôt de bilan.

Nos pouvoirs magiques sont tels, qu’en contrepartie, nous assumons sans aucune restriction et avec un bonheur infini les centaines d’années d’esclavage dont nous avons été victimes et que nous nous réjouissons du racisme qui continue joyeusement de s’exercer à notre encontre. Avoir le pouvoir de lancer des sorts et des malédictions s’est avéré extrêmement productif ; il suffit de voir à quel point nous sommes « surreprésentés » dans les élites économiques et financières du monde, et à quel point aussi nous sommes « surreprésentés » dans les événements les plus éclairés et les plus glorieux de l’histoire de l’Europe que sont notamment l’esclavage, les exécutions ciblées et l’Holocauste. Que pratiquement tous les Roms de République tchèque aient été éradiqués durant l’Holocauste et que des centaines de milliers d’entre eux aient trouvé la mort dans les camps de concentration durant la seconde guerre mondiale ou lors des déportations, voilà qui illustre indéniablement la force de nos pouvoirs magiques.

Nous avons un talent naturel pour la musique et la danse

Il existe de nombreux cas documentés prouvant que les enfants roms sortent du ventre de leur mère en brandissant leur instrument préféré ou avec un flûte d’argent entre les lèvres. Les autres ont un gène supplémentaire qui leur donne un incomparable sens du rythme et une voix divine.

Education – Les enfants roms sont plus bêtes que les autres

Oui, comme tous les parents, les parents roms veulent que leurs enfants soient des crétins. Nous sommes convaincus qu’assurer le meilleur avenir à nos enfants consiste à faire en sorte qu’ils soient les plus sales, les plus affamés, les moins instruits et les plus pauvres de tous les enfants. Nous sommes tellement insouciants et proches de la nature que nous voulons que nos enfants s’abreuvent de la rosée et se nourrissent d’arcs-en-ciel. Nous préfèrerions qu’ils vivent pieds nus l’hiver, habités tout entiers par l’esprit de Gaia, et qu’ils mendient, plutôt que de les voir perdre leur âme dans le confort et la chaleur des écoles privées, corrompus par la richesse et le luxe. Que vous, chers lecteurs, ne voyiez pas la relation entre des siècles d’esclavage, une pauvreté extrême, l’exclusion et l’échec scolaire ne fait pas de vous des personnes réalistes ou intelligentes. C’est tout le contraire.

Nous pouvons même vous dire l’avenir

Vous mènerez des combats et traverserez des temps de bonheur, d’ennui, de tristesse ou encore de dépression. Vous aimerez des personnes, vous en détesterez d’autres. Vous aurez des enfants, ou pas, mais selon toute probabilité vous aurez des enfants. Enfin, et de façon irrémédiable, vous mourrez.

Tous les autres, tous ceux qui prétendent pouvoir dire votre avenir vous mentent très probablement, qu’ils soient professeurs, coaches, chercheurs, psys, hommes politiques, prêtres ou sociopathes.

Alors, pour y voir plus clair, vous devriez vraiment aller voir une diseuse de bonne aventure. Et vous vous ferez avoir. Vous vous sentirez peut-être un peu mieux, mais c’est tout ce que vous gagnerez de cette expérience. Certains se vanteront d’avoir rencontré un Rom, de connaître des Roms ou encore d’avoir un ami rom. Tout raciste ressent le besoin de prouver son extraordinaire tolérance à l’égard de sous-humains tels que nous.

Nous sommes sales et nous sentons mauvais

C’est vrai, lorsque nous sommes sales, nous sentons mauvais. Vous sentez peut-être la rose quand vous avez sorti les poubelles ou que vous avez transpiré dans votre salle de sport, mais ce don génétique est réservé à quelques-uns d’entre vous, à vos proches amis et parents. Les Roms, qui vivent dans une extrême pauvreté, risquent davantage de sentir mauvais – un risque d’ailleurs proportionnel à leur extrême pauvreté, vous vous en doutez bien.

Peut-être pensez-vous qu’être né dans un taudis, près d’une décharge publique, ce serait en quelque sorte une bénédiction, et qu’alors vous finiriez par ressembler à une publicité ambulante pour un mélange d’Ariel, d’Armani et de Chanel 5. Mais il y a de fortes chances que ce soit une parfaite illusion….

Nos chevaux vivent sous le même toit que nous

C’est vrai, parce que ce n’est que dans ces petits logements que nous pouvons jeter ce sort qui va pouvoir transformer un cheval en licorne, cet animal dont l’industrie des contes de fée a tant besoin.

La fabrication d’une licorne n’est possible que dans un appartement au 4e étage d’un vieil immeuble communiste en Roumanie, Bulgarie, Slovaquie, Serbie ou Hongrie. Les chevaux ailés d’autres provenances sont tous des faux.

C’est à cause de l’extrême pauvreté, et non pas à cause des gènes, que les gens vivent dans des conditions de logement épouvantables. Des siècles d’exclusion conduisent à des vies « anormales ». Le racisme est grossier et stupide.

 

Subscribe to our newsletters

Subscribe