Les eurodéputés opposés à des sanctions pour violation de la vie privée en ligne

Data centre computer privacy cyber.jpg

Les eurodéputés ont voté mercredi (20 février) contre des sanctions financières obligatoires s’élevant jusqu’à 2 % du chiffre d’affaires total des entreprises qui violent la vie privée des consommateurs, ce qui restreint éventuellement les conséquences des nouvelles règles de protection des données sur l’Internet.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.