La future présidence allemande souhaite adopter une nouvelle approche vis-à-vis de l’Est [FR]

Le ministre allemand des affaires étrangères a récemment défini de nouvelles priorités pour la Présidence allemande de 2007. Il a notamment mis l’accent sur la nécessité d’adopter une nouvelle approche vis-à-vis des pays de l’Est voisins de l’UE. 

Le ministre allemand Frank-Walter Steinmeier souhaite redéfinir la politique de l’UE vis-à-vis de ses voisins de l’Est. Lors d’une conférence le 30 août 2006 à Berlin, il a déclaré que les inquiétudes des citoyens européens devaient être prises au sérieux et qu’il fallait également renforcer la politique étrangère de l’UE. Il a ajouté que le gouvernement allemand comptait obtenir un mandat du Conseil en décembre, lors de la présentation, par la Commission, de son rapport sur la politique de voisinage. L’Allemagne a ensuite l’intention d’intensifier ses efforts dans ce domaine durant sa présidence au premier semestre 2007. 

En plus de la politique de voisinage, l’Allemagne tentera de relancer le débat sur la constitution européenne. Selon M. Steinmeier, « nous avons besoin d’une constitution. Le plus vite sera le mieux ». 

Le ministre allemand a également déclaré que le dernier élargissement était un succès, notamment pour l’Allemagne. Il s’est élevé contre la peur du « plombier polonais » et a précisé que l’Europe était devenue une zone économique dynamique grâce à l’adhésion des pays d’Europe centrale et orientale. Cette déclaration constitue un signe positif concernant la relation du pays avec la Pologne. 

Subscribe to our newsletters

Subscribe